Publicité
Publicité

Notre Johnny national s'en est allé à l'âge de 74 ans dans la nuit de mardi à mercredi, à Marnes-la Coquette dans son domicile, des suites d'un cancer des poumons contre lequel il se battait depuis plusieurs mois.

Malade depuis 2016, sont état de santé s'était dégradé depuis plusieurs semaines, le poussant à être hospitalisé pour détresse respiratoire il y a un mois [VIDEO]. Il était apparu très affaibli lors de la tournée des ''Vieilles Canailles'' en juin et juillet, aux côtés d'Eddy Mitchell et Jacques Dutronc, et avait reçu un traitement par chimiothérapie qui n'a pas donné les résultats escomptés.

C'est donc dans la nuit du dimanche 12 et lundi 13 novembre qu'il a du être transporté d'urgence à la clinique Bizet dans le 16ème arrondissement de Paris en raison d'une insuffisance respiratoire.

Publicité

Placé sous respiration artificielle dès lors, les médecins n'ont pu que constater la progression impitoyable de la maladie. Le samedi 18 novembre, Johnny est ramené à son domicile à Marnes-la Coquette, sachant déjà qu'il ne lui restait plus que quelques jours à vivre.

"#Johnny Hallyday est parti. J'écris ces mots sans y croire. Et pourtant c'est bien cela. Mon homme n'est plus. Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité", a annoncé son épouse. "Jusqu'au dernier instant, il a tenu tête à cette maladie qui le rongeait depuis des mois, nous donnant à tous des leçons de vie extraordinaires. Le coeur battant si fort dans un corps de rocker qui aura vécu toute une vie sans concession pour son public, pour ceux qui l'adulent et ceux qui l'aiment".

Publicité

Un discours rempli d'émotion qui nous rappelle que Johnny Hallyday aura vécu cette épreuve difficile avec le soutien sans faille de ses proches et amis jusqu'à son dernier soupir.

Décès de Johnny Hallyday, la France en deuil

Les hommages et messages d'amour affluent de part et d'autre de la France, qu'ils viennent de ses fans ou de personnalités importantes, c'est tout le pays qui est en deuil aujourd'hui. Selon Le Figaro, Emmanuel Macron aurait transmis ses condoléances à Laeticia Hallyday ce matin, et si nous savons d'ores et déjà que celui-ci l'accompagnera aux obsèques de son mari, l'éventualité d'un hommage national n'est pas encore décidé.

L'émotion est à son comble sur les réseaux sociaux où une véritable pluie de messages s'est abattue.

Publicité

Politiques, fans, amis, collaborateurs et collègues de la musique ont tenu à s'exprimer :

Tandis que les fans en pleurs s'accumulent devant la résidence du rocker à Marnes-la Coquette.

L'idole des jeunes

Né Jean-Philippe Smet le 15 juin 1943 à Paris, c'est à l'âge de 17 ans qu'il se fait remarquer. On retiendra de lui son côté grand séducteur du début, ainsi qu'une bête de scène inépuisable. Johnny est devenu un #Mythe en France. Mais en dehors de sa carrière exemplaire, il n'en reste pas moins aussi un mari et un père aimant, aux côtés de l'amour de sa vie qu'il a trouvé en la personne de Laeticia.

Ses succès sont innombrables et intemporels ; "Allumer le feu", "Marie", "Ma gueule", "Quelque chose de Tennessee", "Le Pénitencier", "Noir c'est noir", "Que je t'aime", "Gabrielle", "La musique que j'aime", on a tous vécu avec au moins une de ses chansons.

"Ma carrière s'arrêtera le jour de ma mort" avait-il confié à Le Parisien, mais son héritage [VIDEO], lui, perdurera pendant encore plusieurs générations.

Johnny Hallyday, n'est pas mort aujourd'hui, il est devenu éternel.

#Rock