Publicité
Publicité

Hier mercredi, les déclarations ont déferlé à travers la France et les pays francophones pour rendre hommage à #Johnny Hallyday, décédé dans la nuit de mardi à l'âge de 74 ans des suites d'un cancer du poumon. Qualifié de "héros français" par le président de la République Emmanuel Macron, l'Idole des Jeunes sera honoré à la hauteur de son talent lors d'une cérémonie d'adieux qui pourrait avoir lieu samedi à Paris, sur l'Avenue des Champs-Elysées. Selon le Parisien, un cortège funéraire descendra la plus belle avenue du monde avant d'arriver à l'Eglise de la Madeleine pour la cérémonie religieuse.

"C'est le rêve de Laeticia, et c'est aussi le mien", a déclaré Jean-Claude Camus, qui fut le producteur de Johnny Hallyday de 1982 à 2010 : "On peut mettre beaucoup de monde sur les Champs-Elysées en hiver". L'ancien agent de stars espère assister à un important rassemblement populaire en hommage au chanteur disparu, dont les titres et les albums ont traversé toutes les générations.

Publicité

L'idée d'un hommage national [VIDEO] a également été évoquée par la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, qui assistera demain vendredi aux cérémonies célébrées suite à la disparition de l'académicien et écrivain Jean d'Ormesson en début de semaine.

Les souhaits de la famille respectés

Invité ce jeudi matin sur la chaîne CNews, le secrétaire d'Etat à l'Ecologie, Sébastien Lecornu, a déclaré que les services de l'Elysée seraient à l'écoute des "souhaits de la famille" de Johnny Hallyday [VIDEO] avant d'organiser ce grand hommage national. Il faudra surtout être attentifs aux problèmes de sécurité et de logistique que peuvent poser un rassemblement massif et quelque peu imprévu de la population dans un point central de la capitale.

En attendant les explications de l'Elysée et de la Préfecture de Paris, les hommages se multiplient encore partout en France.

Publicité

L'ancien camarade de Johnny, Jacques Dutronc, se souvient sur RTL de son "courage énorme" pour lutter contre la maladie ces derniers mois : "Je savais qu'il souffrait énormément". De son côté, la Première Dame, Brigitte Macron, s'est rendue hier au domicile de la famille Hallyday-Smet dans les Yvelines. Elle sera également présente aux obsèques du chanteur aux côtés du chef de l'Etat.

Les fans se mobilisent

Chez les fans de Johnny Hallyday, la peine est à la hauteur de l'admiration qu'ils portaient, et porteront toujours, à leur idole. Ce soir, une veillée de prières sera organisée par le père Luc Reydel à l'Eglise Saint-Roch, connue pour être la paroisse des artistes à Paris. Une deuxième cérémonie identique est programmée dimanche. De son côté, la commune de Nice souhaite donner le nom du chanteur à une rue et à la salle de concerts de la ville.

Dans les médias, les chaînes de télévision et les stations de radio ont déprogrammé leurs émissions habituelles tout au long de la journée d'hier pour rendre hommage à la star du rockn'roll.

Publicité

Sur France 2, Michel Drucker a pris le contrôle de la soirée, terminant l'émission en larmes. Ce soir, la chaîne publique diffusera un documentaire inédit consacré à Johnny Hallyday. Les téléspectateurs pourront y découvrir une interview enregistrée en Avril dernier, lorsque le chanteur avait annoncé publiquement sa maladie.

Une carrière inégalée

En Juillet 2017, Johnny Hallyday était encore sur scène avec Jacques Dutronc et Eddy Mitchell dans le cadre de la tournée des "Vieilles Canailles". Récompensé par dix Victoires de la Musique avec plus de 100 millions de disques vendus en 57 ans de carrière, l'Idole des Jeunes a également rempli les plus grandes salles à travers la France, mais aussi les stades. On se souvient de ses shows grandioses au Stade de France en 1998, 2009 et 2012, mais aussi sur le Champ de Mars. Il travaillait dernièrement sur un nouvel album, qui devait voir le jour en 2018. #Chanson Francophone