Publicité
Publicité

L'année 2018 ne démarre pas sous les meilleurs auspices pour la moitié ouest de la France, frappée par la #Tempête Carmen depuis ce 31 Décembre. 2500 foyers sont actuellement privés d'électricité et une personne est malheureusement décédée dans les Pyrénées-Atlantiques. Il s'agit du troisième phénomène de ce type en un mois, après les passages successifs d'Ana et Bruno en Décembre. Pour cette journée du lundi 1er Janvier, Carmen a prévu de traverser le pays. #Météo France a d'ailleurs placé pas moins de 40 départements en vigilance orange. Leurs habitants vont devoir se protéger des vents violents qui sont annoncés et des submersions sur les côtes, où les vagues pourraient atteindre plusieurs mètres de hauteur.

Publicité

Les zones concernées par la vigilance vont du Pays Basque à la Normandie, en passant par la Gironde, le Poitou et des départements situés à l'intérieur des terres, comme l'Allier, l'Ariège, la région toulousaine et le Massif Central.

Dès ce lundi matin, de forts vents se sont levés progressivement sur l'ensemble de ces régions, en commençant par la zone allant de la Bretagne à la Gironde. Les rafales ont atteint 120 à 130 km/h près de l'océan, avant de pénétrer à l'intérieur du territoire. Des pointes à 90 km/h pourraient être enregistrées à l'ouest de l'Île-de-France dans la journée.

Un après-midi mouvementé

Mais c'est cet après-midi que Carmen devrait montrer l'étendue de sa puissance, avec des vents attendus à 140 km/h en rafales sur la côte atlantique, et 100 km/h dans les terres, voire même 120 km/h en région Centre-Val de Loire.

Publicité

La perturbation se déplacera ensuite vers l'est.

Météo France ajoute que le vent, d'une force plus ou moins faible, touchera l'ensemble des régions de France. Outre la façade ouest et le centre du pays, les Alpes et le pourtour méditerranéen seront également impactés. C'est la Corse qui devrait surtout subir quelques dégâts, et ses deux départements ont d'ailleurs été placés en vigilance orange vagues et submersion pour la soirée et la nuit prochaine. Des rafales sont attendues à 140 km/h sur les côtes de l'Île de Beauté, rappelle Emmanuel Demaël, prévisionniste à Météo France.

Les coupures d'électricité seront certainement nombreuses tout au long de la journée et de la nuit prochaine, et certains Français devront faire face à l'endommagement des toitures de leurs maisons et de leurs immeubles. Météo France demande également de faire attention aux chutes d'arbres.

L'intensité de Carmen peut être mise en parallèle avec celles de Bruno et Ana, qui ont frappé la France le mois dernier.

Publicité

Les météorologues qualifient le phénomène de "classique" à cette période de l'année. Par ailleurs, l'arrivée sur la France de la tempête coïncide avec des coefficients de marée actuellement très élevés, proches de 90 dans certaines régions, accentuant ainsi le risque de submersion sur les côtes.

Les précautions à prendre

Interrogé ce lundi matin sur France Info, Sébastien Léas, météorologue, conseille aux Français vivant dans les régions touchées par la tempête de rester à leur domicile pendant toute la durée du phénomène. En cas de déplacement, la plus grande vigilance sera de mise, notamment en voiture, car les chutes d'objets pourraient être nombreuses sur les routes. "Rangez les objets susceptibles d'être emportés", conseille même le ministère de l'Intérieur sur son compte Twitter.

Pour le préfet de Vendée Benoît Brocart, certaines routes départementales pourraient devenir extrêmement dangereuses. Il conseille à ses administrés de limiter la vitesse en voiture, et a demandé à certaines municipalités d'interdire les traditionnelles baignades du Jour de l'An.