Voilà, c'est fini, ils sont de retour nos favoris, nos champions, nos virtuoses du ballon.

Nous pleurons et en même temps, nous les célébrons, tant ils nous ont donné d'espoir, d'émotions, de rires, de joies, d'enthousiasme, de sourires retrouvés à chaque étape franchie avec succès." Les Bleus au Brésil", c'est le premier titre d'une longue série, et à coup sûr, ce ne sera pas une série noire, ça ne sera pas non plus une série d'une collection insipide et sans saveur.

Non, des battements de nos cœurs, il y en aura encore, des frémissements, il y en aura encore mais , mais, mais... au bout du compte cette équipe nous fera voir le septième ciel, elle nous fera vivre encore et encore au rythme de son histoire qui deviendra la notre.

Publicité
Publicité

Votre souffle est devenu le notre, vos battements de cœur sonnent dans nos poitrines, vos efforts tétanisent nos muscles, vos buts ont franchi les portes de nos salons. Votre sueur coule sur nos fronts, vos espoirs coulent dans nos veines, vos larmes coulent sur nos joues.

Une nouvelle histoire d'amour est né, celle des français avec ces" Bleus" qui nous donnent du baume à l'âme, capables le temps d'un match de pacifier ce monde, capables de faire tourner les têtes , de faire oublier cette morosité ambiante et cette sinistrose économique.

Un concentré de Vie dans ces gradins : des têtes qui se tournent au gré du match et de ce Dieu nommé Ballon, des sourires et des rires , des grimaces et des rictus , des visages tendus et des regards anxieux, des corps qui se cabrent, des bras qui se lèvent, des secousses, des embrassades, des hourras qui chantent, des peines plus grosses que le pire chagrin d'amour, des joies plus grandes que la plus belle histoire d'amour...C'est la magie du #Football qui opère et au-delà des sentiments chauvins et des chants de notre coq, nous savourons envers et contre toute attente tous les matchs, toutes les belles actions, même celle de nos adversaires car il nous faut bien reconnaître que sur le terrain tous les hommes sont frères.

Publicité

Les Dieux du stade sont là, nous faisant vibrer, d'un bout à l'autre bout de la planète. C'est tellement mieux quand on se dispute pour un ballon que quand on prend les armes. Le miracle s'est encore produit, l'homme est capable du pire comme du meilleur et le foot est là pour nous le rappeler.

De riches à misérables, tous nos regards se sont tournés vers le Brésil. Tous nos espoirs se sont polarisés sur cette ascension possible au sommet de la gloire. Toutes vos aspirations sont devenues les nôtres et tel un nourrisson au sein de sa mère, toutes nos vies se sont mises à vibrer au rythme de vos respirations et au rythme de vos pas.

Merci , merci les Bleus de nous avoir conquis à nouveau, et pour un temps de nous permettre de voir la vie en rose.

Merci à nos champions si brillants, si dignes dans la victoire comme dans la défaite. #Equipe de France