Le capitaine emblématique des Reds de Liverpool et de l'équipe d'Angleterre a annoncé qu'il mettait un terme à sa carrière internationale. Dernier survivant d'une génération dorée qui n'a jamais rien gagné, "captain Gerrard" tire sa révérence après 114 sélections.

"Après une longue réfléxion, j'ai décidé de me retirer de la sélection anglaise et de prendre ma retraite internationale". Par ce court message, relayé par le twitter de la Fédération Anglaise de foobtall (FA), Steven Gerrad a donc annoncé la fin de sa carrière internationale, à 34 ans, après avoir porté le maillot des Three Lions à 114 reprises. Un chiffre qui le place en 3ème position des joueurs anglais les plus capés, à une sélection de David Beckham.

Publicité
Publicité

On pourrait s'attarder sur pléthore de chiffres pour résumer la carrière internationale du capitaine des Reds. Outre son attachement sans bornes pour le club de Liverpool depuis 1998, dont il porte le brassard, Gerrard était devenu l'un des emblèmes de la sélection, jusqu'à en être le capitaine depuis 2010.

Surtout, Steven Gerrard symbolise, malgré lui,cette génération dorée anglaise qui n'a jamais rien gagné. Avec Lampard, Beckham, Owen, Terry, Ferdinand, Ashley Cole voire Wayne Rooney, la sélection des Three Lions a compté des joueurs de classe mondiale dans ses rangs, sans jamais parvenir à se hisser dans le dernier carré d'une compétition. Car oui, l'Angleterre avait l'équipe qu'il fallait pour demeurer une grande nation mais sa sélection a tellement échoué, si tôt, si rapidement.

Publicité

En 2000, alors que Steven Gerrard joue sa première grande compétition internationale, les Three Lions sortent de l'Euro dès le 1er tour. Deux ans plus tard en Corée, Gerrard manque à l'appel à cause d'une blessure et l'Angleterre se fera stopper en quart de finale par le Brésil de Ronaldinho, futur champion du monde. Quart de finale, une étape jamais dépassée que ce soit en 2004, en 2006 et en 2012 alors qu'elle s'arrêtait en 8èmes en 2010 et qu'elle fut même absente de l'Euro 2008.

La Coupe du Monde au Brésil était celle de la dernière chance, pour le dernier survivant de cette génération dorée mais comme les campagnes précédentes, celle ci s'est achevée brutalement au premier tour. Cette image de Steven Gerrard regardant dans le vide semblait déjà annoncer la fin de l'aventure pour celui que l'on nommait Capitaine Courage... L'homme d'un club qu'il n'a jamais voulu quitter et dont il portera le brassard jusqu'à sa retraite. De son côté, l'Angleterre se devra de tourner la page et mettre leurs espoirs entre les pieds d'une nouvelle génération argentée... #Football