Il s'agit de la première portion du parcours conquise par un citoyen de l'hexagone. Arrivé avant l'Espagnol Alberto Contador et le champion d'Italie Vincenzo Nibali, c'est le Français Blel Kadri qui a mérité de porter le traditionnel maillot blanc à pois rouges qui distingue le meilleur grimpeur.

Après s’être imposé hier, samedi 12 juillet 2014, sur le trait Tomblaine/Gérardmer La Mauselaine l’athlète à déclaré s’être inspiré aux exploits de Christophe Riblon (vainqueur d'étapes en 2010 et 2013), en réalisant le premier objectif de l'équipe AG2R LA MONDIALE, guidée par Vincent Lavenu. Ses compagnons Pinot et Peraud l'ont suivi à la cinquième et sixième place, sans pouvoir s’approcher du podium. Deux les défections de la journée: le Suisse Frank Mathias de la Iam Cycling qui n'est pas parti et le Belge Bart De Clercq, avec la Lotto-Belisol, qui l'a abbandonné.

Kadri, née en 1986 et originaire de Toulouse, est le fils d'une commerçante de la ville. Cycliste professionnel renommé dans le pays et déjà sélectionné plusieurs fois pour la boucle, a également été élevé dans une fratrie de quatre. Doué d'un caractère ferme et gentil, Kadri s'est imposé avec la force de sa détermination. Membre de l'équipe de France, il pourrait être un des éléments décisifs de la courante édition de la prestigieuse compétition sportive, même si aucun gagnant du Prix de la combativité du Tour de France, destiné aux attaquants, a conquis la boucle depuis le 1981.

Mais, statistiques à part, sur le classement général c'est encore le Sicilien Nibali de l'Astana Pro Team qui garde le maillot jaune de leader, suivi du maillot vert d'un autre Italien: Peter Sagan de la Cannondale avec 267 points. Ils nous reste 12 moments décisifs avant la fin du mois, quand le triomphateur du Tour défilera, dimanche 27 juillet, sur la plus belle avenue du monde à la fin de l'étape Évry/Paris Champs-Élysées. Plus de la moitié de la course donc, pour un résultat pas trop attendu. Affaire à suivre donc, surtout sur les chemins en hauteur! #Athlétisme