Dans une interview accordée au quotidien sportif allemand Kicker, Franck Ribéry a annoncé qu'il prenait sa retraite internationale !

 81 séléctions et 16 buts... Voilà le bilan de Ribéry en équipe de France sur le plan comptable. La nouvelle vient tout juste de tomber, sur le site internet de Kicker, quotidien sportif allemand de référence, dans une interview qui paraîtra demain en intégralité. Le joueur bavarois explique son choix par son envie de plus se concentrer à sa famille mais aussi au projet sportif du Bayern Munich, l'un des meilleurs clubs du monde dont il est l'un des piliers. Absent du Mondial 2014 à cause d'une blessure, Ribéry sait que son corps ne pourrait plus suivre le rythme international.

Publicité
Publicité

"Je voudrais consacrer plus de temps à ma famille, me concentrer encore davantage au Bayern Munich et laisser place aux nombreux jeunes joueurs qui ont intégré l'équipe nationale." a-t-il confié avant d'ajouter : "Il faut savoir quand s'arrêter. J'ai toujours été fier de porter les couleurs de l'équipe de France. (...) On a vu qu'il n'y avait pas de souci à se faire pour l'avenir de l'équipe de France lors de la Coupe du monde."

Lucide sur son état physique, Franck Ribéry aura connu beaucoup de "hauts et de bas" chez les Bleus. Ses débuts furent tonitruants lors de la Coupe du Monde 2006, durant laquelle il s'était révélé et avait participé au superbe parcours des Bleus, malheureux finalistes. Seulement, en 2010, l'affaire du bus de Knysna avait clairement terni son image auprès des supporters français mais cela n'a jamais empêché les différents sélectionneurs, Laurent Blanc et Didier Deschamps, de le maintenir parmi les cadres de l'équipe.

Publicité

Leader offensif, exemplaire, toujours à mouiller le maillot, c'était Ribéry. Troisième aux votes du Ballon d'Or la saison dernière, Franck Ribéry aura quelques belles saisons à réaliser avec le Bayern Munich, s'il peut rester à 100% physiquement. En ce qui concerne l'équipe de France, une place est donc libre pour les jeunes, Antoine Griezmann en tête, et Didier Deschamps peut préparer l'Euro 2016 en France avec plus de certitudes, et ce dès maintenant.



#Football