Volker Finke, l’entraîneur et sélectionneur de l’équipe nationale du Cameroun, vient de commettre une liste de joueurs présélectionnés pour les échéances qualificatives à la coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2015. Présenté en exclusivité au journal télévisé de 20h30 sur les antennes de la Cameroon radio televison (Crtv), il s’agit d’une liste de 25 joueurs qui ont été convoqués et une autre liste de cinq réservistes. Il est à noter pour ce qui est de cette liste des 25, un véritable rajeunissement de tous les compartiments du bloc équipe qui a été opéré par le coach d’origine allemande. Fait cependant très notoire, l’absence de la convocation de Samuel Eto’o Fils, jusque là capitaine de la sélection nationale. Une absence qui fait déjà couler beaucoup d’encre et de salive, tant dans les rédactions que sous les chaumières du pays du vieux lion Roger Milla. Pour une certaine opinion, comment comprendre que Volker Finke n’ait pas convoqué celui qui est encore considéré comme l’un des pions essentiel et des plus influents de l’équipe nationale?

Depuis le retour de la récente et foireuse coupe du monde Brésil 2014, les torchons brulent dans la tanière des Lions indomptables.

Publicité
Publicité

Cela est bel et bien perceptible. Les remous d’avant, pendant et surtout d’après coupe du monde, ont certainement contribué à mettre de l’huile sur le feu. L’influence de Samuel Eto’o sur le groupe, selon l’entraîneur des Lions indomptables qui vient de se voir renouvelé son contrat de confiance (des langues disant ne trop comprendre par quelle alchimie après l’échec cuisant du Brésil), serait on ne peut plus négative. De retour de la scabreuse randonné de l’équipe nationale au Brésil, le coach des Lions, dans une diatribe justificative, avait déjà indiqué vouloir se débarrasser de certains cadres de son équipe qui semblait lui pourrir l’atmosphère. Mention avait été fait de Samuel Eto’o parmi bien d’autres joueurs qui auront pour parler de manière triviale, souiller le drapeau du Cameroun à ce mondial.

Publicité

Cela se passait encore sur la Crtv, lors du match de la finale du mondial de foot que le pays du coach (ayant reçu l’étendard camerounais de ses mains) va remporter. L’on comprend aisément avec Finke que les marrons étaient déjà cuits. Il ne restait plus qu’à les tirer du feu avec la sortie de cette liste.

Cependant, un autre fait est à mettre à l’actif de cet écart de Samuel Eto’o. Depuis le retour de la coupe du monde, le recorman de buts en sélection du Cameroun est resté inactif. Aucun club à ce jour n’a estampillé l’ex pichichi du FC Barcelone, dans ses effectifs. Sur le plan sportif cela justifierai à suffisance les choix du coach Finke pour la préparation du match à venir. Mais qu’à cela ne tienne, c’est un nouvel épisode du #Football camerounais qui semble offert au public. Seul l’avenir nous le dira.