Le Palais Polyvalent des Sports de Yaoundé a accueilli la fédération camerounaise de volleyball, le représentant du ministre des sports et de l’éducation physique, la représentante du président du comité nationale olympique pour lancement fort couru du cours, le samedi 2 août.

Initialement attendu, la cinquantaine de participants à largement dépassé le quorum, atteignant quasiment la centaine de participants en provenance de tout le Cameroun.

Le cours international qui est proposé rentre dans le cadre du Programme de coopération pour le volleyball (PCV). Ce programme à pour but d’améliorer les compétences et les connaissances des entraineurs de volleyball de part la planète entière.

Publicité
Publicité

Destiné aux entraineurs, aux professeurs de sport ainsi qu’aux joueurs,  en charge du volleyball jeune ce cours a été animé par Mostapha Hachouche, expert de la Fédération Internationale de Volleyball (FIVB).

La représentante de Kalkaba Malboum, le président du Comité National Olympique et Sportif (CNOS), dans son discours indiquera que son institution « remercie la Confédération africaine de volleyball, pour l’intérêt qu’elle porte au renforcement des capacités des entraineurs de volley-ball camerounais. Il lui est reconnaissant de porter un accent sur la formation de la base… » Dans la foulée, elle aura loué l’initiative entreprise par le bureau actuel de la Fédération camerounaise de volleyball, souhaitant par la même occasion que cela serve de modèle aux autres fédérations, pour l’éclosion du mouvement sportif camerounais.

Publicité

Le programme de cet évènement sportif s’est articulé autour de modules sur les aspects techniques, tactiques et stratégiques du volleyball, mais aussi de la préparation physique, des statistiques et de la physiologie. Il aura également été question pour les encadreurs, de la pépinière que sont les tout-petits, d’apprendre à gérer leur équipe à travers une bonne organisation, une communication efficace avec les joueurs. La remise en question constante de ces derniers, en s’assurant que tous les membres de l’équipe coopèrent de manière optimale aura été une instruction cardinale. A travers cette initiative, les stagiaires ont appris à mettre leurs joueurs en confiance, à les inciter à adopter de bonnes méthodes d’entraînement et à inciter chez eux, l’envie de réussir.

La capitalisation de cette autre entreprise de formation devient ainsi souhaitable pour les échéances sportives à venir, au moment où deux nouveaux encadreurs, M. Jean-René AKONO BEKONO, entraineur principal et Alexandre GHIBAUDO, Préparateur physique, entrent dans le staff de l’équipe nationale féminine, en vue du championnat du monde « Italie 2014 ».

Publicité

Ce séminaire, faut-il le rappeler, rentre dans le cadre d’un plan global dans le long terme, et dont la stratégie repose sur la refondation en continu. Ainsi, la double qualification des équipes féminines et masculines aux championnats du monde de la discipline, pour le Président de la fédération, Julien Serge ABOUEM, ne devrait en aucun cas inféoder les autres maillons de la chaine de dynamisme du volley camerounais.