La relation entre les entraineurs respectifs d'Arsenal et Chelsea, deux clubs phares du Big Four de la Premier League anglaise, une étape a été franchie ce dimanche.

Les deux clubs londoniens ont livré un grand match ce dimanche 5 octobre à l'occasion de la 7e journée de l'élite du #Football anglais. Une rencontre remportée par les Blues qui confortent leur place de leader du championnat. Eden Hazard sur pénalty et Diego Costa sur une longue échappée ont marqué pour la victoire 2 à 0.

Deux belles réalisation qui plus est. Mais, on les retiendra moins que l'image d'un Arsène Wenger poussant Jose Mourinho. Pour peu que ce dernier l'ait suivi, on aurait pu craindre de les voir en venir aux mains.

Publicité
Publicité

Le 4e arbitre est heureusement vite intervenu pour éviter ce qui aurait été un regrettable scenario.

N'empêche, entre les deux célèbres techniciens le fossé s'est un peu plus élargi ce dimanche 5 octobre. Quoiqu'interrogés par les médias à la fin du match chacun a assuré que cet incident est clos. « Le plus important pour moi est ce qui se passe sur le terrain », dixit Wenger. Mourinho se fendant lui d'un « no problem ».

Tout a commencé entre les deux hommes la saison dernière, après que le Portugais a qualifié le Français d'« éternel perdant », puis son équipe de laminer les Gunners par un sévère 6 à 0.

Habitué aux coups de théâtre, déclarations fracassantes et grand provocateur, Mourinho a réussi cette fois à attirer sur son terrain Wenger. Lequel a disjoncté, rompant d'avec son caractère calme…

De quoi faire s'enflammer les commentateurs et tabloïds anglais.

Publicité

Car dans ce pays du football-roi, on se colle et se passionne autant aux parties livrées par les joueurs sur les terrains qu'aux faits connexes qui, offrent une sorte de prolongations. Et gratuitement, s'il vous plaît.

Ainsi en est-il de la relation Arsène Wenger-José Mourinho qui, a fini de prendre les allures d'un Mortal Kombat. Un autre que celui pour la conquête du titre de champion dans lequel l'avance de Chelsea est déjà considérable.