Bilan de mi-parcours en ligue 1 :

Marseille, 13 victoires, 2 nuls, 4 défaites, n’a pas volé son titre de champion d’automne !

Marcelo Bielsa a provoqué une révolution à Marseille tant au niveau entraînement qu’au niveau discipline. Ils jouent bien, Thauvin est efficace et Gignac s’implique plus qu’il ne l’a jamais fait et cela fait toute la différence. En plus, l’#OM a le bonheur de jouer maintenant dans un magnifique stade vélodrome. Quand plus de 65000 « tifosis » y prennent place comme ce fut le cas contre Lille, c’est plus qu’un douzième homme pour les joueurs.

Lyon finit en trombe cette première partie de championnat.

Publicité
Publicité

Après un départ plus que poussif, il est revenu à son meilleur niveau grâce à un Lacazette performant, meilleur buteur du championnat avec 17 réalisations. La patte d’Hubert Fournier est passée par là.

Le #PSG quant à lui a été victime de la coupe du monde de ses brésiliens, revenus fatigués certes, mais plus psychologiquement que physiquement. Blaise Matuidi, si bon l’an passé, n’a pas lui non plus retrouvé son panache. La longue blessure d’Ibrahimovic, l’inefficacité de ses buteurs, le fair-play financier ont fait le reste.

La meilleure attaque est celle de Lyon devant Marseille et la meilleure défense celle de Saint- Etienne devant le PSG.

Quant aux clubs menacés, ils sont 10 puisque de Nice à Caen ils se tiennent en 7 points ! Il s’agit de Nice, Guingamp, Lille, Toulouse, Lorient, Lens, Metz, Evian, Bastia et Caen.

Publicité

Avec la victoire à 3 points, tout peut changer très vite.

Une mention spéciale au club de Guingamp, seul club français qualifié pour les 16ème de finale de la « petite » coupe d’Europe !

Et l’avenir ?

Certes Marseille, Lyon et Saint Etienne sont avantagés car ils ne disputent pas de coupe d’Europe, mais il y aura la CAN et son lot d’absents...

PSG et Monaco auront du pain sur la planche d’autant que le banc du PSG est un peu léger, fair-play financier oblige !

Le PSG manque de « jus », les héros sont fatigués. Lucas, meilleur des 30 face à Montpellier analyse lucidement les carences de ses partenaires : "Il nous faudra plus d’agressivité, plus de motivation", dit-il. Moi j’ajouterai, plus d’efficacité devant le but et plus d’enthousiasme. Et puis, le calendrier des matchs retour du PSG s’avère difficile avec des déplacements à Saint-Etienne, Lyon et Marseille.

Souhaitons donc à tous pour 2015 la réussite ! #Football