Quels résultats les deux clubs engagés en Ligue des Champions?

  • Le Paris Saint-Germain : l'équipe entraînée par Laurent Blanc a réalisé un parcours satisfaisant en matière de résultats avec quatre victoires, un nul et une défaite. Mais, tout comme en championnat, la manière laisse à désirer. Mis à part un grand match à domicile contre le Barça, l'escouade parisienne n'a pas fait frémir les supporters. Lors du dernier match ils ont perdu la première place au profit de Barcelone, ce qui va engendrer un huitième très difficile ( Bayern, Dortmund, Real, Chelsea, Atletico ou Porto). Laurent Blanc aura fort à faire pour faire taire les critiques qui commencent à pleuvoir.
  • L'AS Monaco : les Monégasques ont fait plaisir à leur souverain présent face au Zénith la veille de la naissance de ses jumeaux. Au côté du président Rybolovlev, il a pu apprécier sa jeune équipe qui a su composter son ticket pour les huitièmes avec une première place en prime. Il est vrai dans un groupe homogène et sans véritable "grosse" équipe mais il fallait le faire surtout avec une équipe déplumée durant l'été. A noter l'éclosion de Carrasco qui pourrait devenir un très grand. La première place ne garanti pas une balade de santé (Arsenal, Juventus, Man City) mais elle offre des possibilités (Schalke, Bâle ou le Shaktar).

Viennent ensuite les clubs présents en Europa League.

Publicité
Publicité

La belle surprise des clubs français vient de cette compétition mais aussi les deux gros, voire énormes flops :

  • L'En Avant Guingamp : qui l'eut crû ? Surement pas moi et pourtant les bretons ont fait preuve de courage, d'envie mais aussi de qualité pour se qualifier dans un groupe assez relevé. En effet ils ont battu par deux fois le leader du championnat grec (Paok) pour arracher une deuxième place derrière la Fiorentina. Gourvennec est un jeune entraîneur qui a su insuffler l'esprit de groupe à son équipe. Le Roudourou pourra vibrer au moins une fois de plus pour un seizième de finale qui s'annonce endiablé.
  • Le LOSC : les Lillois n'avaient pas été gâté au tirage mais ils n'ont pas vraiment essayé de défaire les pronostics. Surclassé par Wolfsburg et Everton et souvent sauvé par un Enyeama qui surnage, le Losc avait pourtant l'occasion inespérée vu leurs performances de se qualifier en gagnant à domicile le dernier match. Mais il n'a pas pu espérer bien longtemps, tant la différence de niveau était frappante. Malgré tout le pire est encore à venir pour nos clubs français.
  • L'ASSE : les verts obtiennent le bonnet d'âne des clubs français. On se rappelle de la joie lors du barrage d'Europa League. Avec le recul il y a de quoi sourire. L'ASSE n'a pas remporté le moindre match et a inscrit la bagatelle de ... 2 buts. En face il faut dire aussi qu'il y avait l'ogre venu d'Azerbaidjan aka Qarabag ou encore le titan ukrainien de Dniepr. Saint Etienne n'avait tout simplement pas sa place au tour suivant en affichant un tel #Football tout au long de la compétition.

Rendez-vous lundi pour le tirage et courant février pour les matchs.

Publicité

#PSG