Un paradoxe évident. Décriée par les dirigeants du #Football français depuis déjà plusieurs années concernant les avantages fiscaux dont il bénéficie, l'AS Monaco vient de rendre un fier service à ce même football français. En effet, en battant le club russe du Zénith St Petersbourg (2-0) lors de la dernière journée de phase de poules de la ligue des Champions, version 2014-2015, l'AS Monaco va permettre à la France de rester devant la Russie à l'indice UEFA, indice servant de base pour l'attribution des places européennes. Les Monégasques ne sont donc pas rancuniers alors que la Ligue de Football Professionnel lui réclamait 200 millions d'euros sur 6 ans pour conserver son siège social à Monaco à moins que le club de la Principauté n'installe son siège en ...France. En janvier dernier, un accord avait toutefois été trouvé sur la base d'un montant forfaitaire de 50 millions d'euros versé par l'ASM à la LFP. En réalité plus que ce montant forfaitaire, avec cette qualification pour la suite de la Ligue des Champions, l'AS Monaco va rapporter bien plus d'argent au football français et en tous les cas va lui permettre de conserver un certain standing en ayant toujours la possibilité de qualifier trois clubs dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. Ceci grâce au fameux indice UEFA.

Aujourd'hui les Russes restent bloqués à 47 832 points tandis que les Français reprennent une belle avance en passant de 49 416 à 50 583 points. La sixième place semble donc promise à la France et offre ainsi un avenir plus serein au football français. Et tous les présidents de club français qui n'ont eu de cesse de réclamer des sanctions contre l'ASM doivent se sentir mal à l'aise aujourd'hui. Une situation paradoxale qui prête à sourire mais qui doit surtout franchement faire rigoler le milliardaire.... russe Dmitry Rybolovlev, propriétaire de l'AS Monaco qui a subi des attaques virulentes de ses compères présidents de L1. Une situation cocasse d'autant plus que l'AS Monaco pénalise ainsi la ...Russie, mère patrie de Rybolovlev.