Suite aux absences d'Agüero, Dzeko et Jovetic, Manuel Pellegrini, le coach de City, n'avait d'autre choix que d'aligner Milner en pointe de son attaque. Une place quelque peu inhabituelle pour celui qui a l'habitude de jouer sur le flanc droit. Les craintes se sont confirmées rapidement. Les locaux avaient bien du mal à rentrer dans cette partie face à une équipe de Crystal Palace pourtant mal classée au général (16ème). Mais une formation qui pouvait à nouveau compter sur son très remuant flanc gauche, le Congolais Bolasie qui donnait plus d'une fois le tournis à l'arrière-garde de City, toujours privée de Vincent Kompany. À la demi-heure, on sentait tout de même que les hommes de Pellegrini commençaient à prendre le dessus.

Publicité
Publicité

Touré avait déjà catapulté au-dessus de la cage de Speroni et Silva était à deux doigts de trouver la faille sur un centre de Kolarov. Il a néanmoins loupé sa reprise. La plus grosse occasion était à mettre à l'actif de Zabaleta dont la pichenette passait de peu à côté, juste avant la pause.

Dès la reprise, les Citizens ont confirmé leur très bonne fin de première mi-temps avec un David Silva décisif. L'Espagnol a trouvé la faille sur une passe en retrait de Zabaleta. La machine était lancée. Surtout que dix minutes plus tard, le même Silva a signé le doublé en reprenant victorieusement le centre de Kolarov. Une belle manière de fêter sa 200ème apparition sous le maillot de City. L'homme du match a d'ailleurs reçu une belle standing ovation lors de son remplacement par Lampard.

Publicité

Crystal Palace aurait tout de même pu revendiquer la réduction du score. Mais la tête victorieuse de Mc Arthur était refusée pour un hors-jeu contestable. Le tournant du match était passé et il n'en fallait pas plus pour que les locaux tuent tout suspense à dix minutes du terme sur une frappe lourde de Touré qui est rentrée dans la cage via le poteau. Ce dernier va clairement manquer au mois de janvier lors de son départ pour la CAN.

Belle opération donc pour Manchester City qui rejoint Chelsea à la première place du classement général au niveau des points (39) mais qui reste néanmoins… second à cause de la différence de buts (+23 pour Chelsea et +22 pour City). Les hommes de Mourinho auront l'occasion de reprendre le large lors de leur difficile déplacement à Stoke lundi soir. En attendant, les Citizens ont savouré leur belle prestation dans le vestiaire. « C'était difficile car nous n'avions pas d'attaquants aujourd'hui », commentait Zabaleta. « Mais une fois le but marqué, le jeu était différent ». Le dernier rempart, Joe Hart, a abondé dans le même sens. « Sans attaquants, c'est une performance fantastique », s'est réjoui celui qui vient de signer un nouveau contrat jusqu'en 2019. « Il faut continuer de cette façon et le prochain déplacement à West Bromwich Albion ne sera pas simple », a encore indiqué Zabaleta. #Football