PSG : Analyse d'une défaite au Camp Nou

Après 20 minutes d'illusion, le #PSG s'est incliné Mercredi soir au Barça. Pourquoi ? Chacun rejette la responsabilité de la défaite sur Laurent Blanc qui serait un « mauvais entraîneur », ou sur les attaquants, ou sur les défenseurs.

Réglons le cas de Laurent Blanc : c'est effectivement l'entraîneur qui met en place la tactique de jeu mais ce n'est pas lui qui est sur le terrain… Encore faut-il que les joueurs y mettent leurs tripes pour l'appliquer n'est ce pas Pastore ? On lui a reproché de sortir Marco Verrati, le meilleur des 30 mais sait-on qu'il souffre d'un début de pubalgie et que le staff médical le surveille comme du lait sur le feu car si la blessure s'aggrave alors adieu les 8ème de finale et puis être battu 2 à 1 ou 3 à 1, quelle importance ?

Quelles différences entre le Barça et le PSG ?

L'efficacité du trio magique Neymar Suarez Messi par rapport à l'inefficacité de Cavani et de Lucas, Ibrahimovic étant égal à lui même c'est à dire excellent.

Publicité
Publicité

Pour moi, Thiago Silva n'a toujours pas digéré la défaite du Brésil face à l'Allemagne et c'est dans la tête que cela se passe. J'ai encore l'image d'un Thiago Silva pleurant à chaudes larmes et demandant pardon au peuple brésilien pour cette défaite.

Il faut savoir que les brésiliens qui ont l'honneur de porter le maillot Auri Verdé ont leur pays à la place du cœur !

Il a perdu son #Football, il n'ose plus monter ballon au pied, il doute de son placement. C'est à toute l'équipe, à Laurent Blanc et Nasser el Khalifi de lui redonner confiance. Avez vous remarqué comme il est triste sur le terrain ?

Personnellement, je pense qu'il vaut mieux associer Marquinhos et Silva et faire monter David Luis d'un cran pour rassurer Thiago qui pourrait dans un premier temps le lancer à l'attaque.

Publicité

Autre remarque : je pense que Serge Aurier est meilleur centreur que Grégory Van-der-wiel.

Le simple bon sens montre que lorsqu'on arrive en 8ème de finale de cette compétition, on tombe sur une grosse équipe. Inutile d'épiloguer, le match retour, à l'extérieur, pour moi, ce n'est pas un problème : gérer le stress c'est le rôle des préparateurs mentaux et les joueurs savent parfaitement se motiver car ce sont des professionnels de haut niveau. N'oublions pas que sur un terrain un homme en vaut un autre surtout à ce niveau là.

En tout cas, on a assisté au Barça à un match de très fort niveau. Nul doute que le PSG sera au rendez vous des 8èmes de finale, quelque soit l'adversaire, et qu'il nous donnera encore beaucoup d'émotions !

Une remarque : le même article aurait pu être écrit après la première défaite du PSG en championnat de France à Guingamp.