Adrian Newey, le magicien, reste chez Red-Bull.



Annoncé partant dès le mois d'août, désireux de se confronter à de nouveaux défis, celui qui est à juste titre considéré comme le meilleur designer de F1 de sa génération, reste chez Red Bull.



Ferrari l'avait pourtant pressenti une fois de plus cet été pour venir à Maranello, dans ce lieu mythique, pour cette écurie de légende. Les sirènes rouges, réussirent à le tenter, il s'en est fallu de peu pour que son crayon devienne rouge mais ce n'était sans doute pas l'heure...

Depuis le printemps, Red Bull ne cessait de lui renouveler sa confiance, mais sans arriver à le convaincre de rester.

Il a fallu surement à Dietrich Mateschitz tout son poids, de propriétaire de l'écurie, pour trouver les arguments convaincants pour garder le génie «à la maison».

En fait, il va consacrer 50% de son temps à la Formule 1 chapeautant une équipe technique en charge du dessin.

Publicité
Publicité

Vu la vision de l'homme cela devrait suffire pour avoir une bonne voiture cette année.



Pour le reste du temps, il va s'impliquer dans un nouveau département «Hautes technologies», nouvellement créé par Red Bull. Ceci a dû répondre à son désir de nouveaux challenges.

Il pourrait notamment intervenir dans un dessin pour le défi Anglais dans la coupe "America" en voile.

Autre possibilité, un véhicule d'exception construit pour Red Bull, dans le cadre du partenariat avec le constructeur Infiniti.

La carrière d'Adrian Newey est étoffée.

Un palmarès a en faire rêver plus d'un...

Après des débuts en 1986 en F1 en qualité de chef designer avec March où il alterne le bon et le moins bon, il rejoint Williams où il signera 4 titres de champion du monde, de 91 à 97.

Son passage chez MacLaren se soldera par 2 titres, barré à partir de 2000 par le duo Ferrari /Schumacher, qui commence à truster les premières places.

Les fruits de sa collaboration chez Red Bull pour l'instant se résument à 4 titres de champion pour Sébastien Vettel plus une deuxième place.

Publicité

Une troisième place au championnat pour Daniel Ricciardo l'année dernière.

Que lui réserve 2015 ? Un peu tôt pour le savoir.