Et une défaite de plus. Une de trop. La 3ème de la saison (si on ne compte pas celle face au PSG) pour le Barça qui s'est incliné ce dimanche 4 Janvier face à la Real Sociedad. Décidemment, le Barça version Luis Enriqué est à la peine, ne faisant même pas mieux que l'an dernier quand Gerardo « Tata » Martino était aux commandes.

Et pourtant beaucoup ont pensé à une nouvelle ère à la Guardiola quand, après la 7ème journée, le club catalan établissait le record en Liga BBVV du nombre de matchs sans prendre de buts (record d'invincibilité établi par le portier Claudio Bravo). Beaucoup (moi y compris) se disaient alors : « quel génie ce Luis Enriqué ! Claudio Bravo et Jérémy Mathieu, il fallait y penser…».

Publicité
Publicité

On avait même hâte que Luis Suarez revienne de sa suspension pour cannibalisme pour constituer avec Neymar et Messi le contrepoids du trio « BBC » du Real Madrid. Mais la défaite à Paris contre le PSG en Champions League est venue sonner le glas de notre enthousiasme. Depuis, le FCB n'est reconnaissable qu'à travers les couleurs « blau-grana » arborées par les joueurs et sinon à travers les quelques éclairs de génie de l'irremplaçable Messi ou les gestes de grande classe d'Iniesta.

Elle est loin cette époque où le Barça suscitait l'admiration même de son rival éternel le Real de Madrid. Aujourd'hui c'est même plutôt ce dernier qui semble pratiquer le #Football qu'on a aimé regarder quand le Barça jouait. Les affronts s'enchaînent depuis la défaite contre le PSG : une lourde désillusion contre le RM, un match nul et vierge contre Getafe, et cette défaite à Sociedad face à l'ancien club de Claudio Bravo.

Publicité

A défaut de marquer dans les buts des adversaires, on se contente de CSC à l'image de celui de Jordi Alba face à la Real Sociedad.

Depuis le départ de Guardiola rien ne va. Aucune formule ne semble marcher. Même Suarez a perdu de l'efficacité qui a fait sa réputation quand il était à Liverpool. N'est-ce pas une raison suffisante pour rappeler le Pep, celui-là même avec qui le Barça a tout gagné ? Lui qui pour justifier son départ du club, disait ne plus arriver « à motiver ses joueurs » (il s'ennuyait, quoi !), en voilà une qui lui est servie. Il peut tout au moins y trouver une motivation pour revenir au Camp, non ?

Il est plus que temps Pep. Finis les essayages et les à-peu-près. Il est temps que le Barça retrouve son football et que le football retrouve son Barça. #Real Madrid #FC Barcelone