Vainqueur de Toulouse 3-0, ce sont de belles étrennes en ce début d'année, offertes par l'Olympique Lyonnais à ses supporters. La plus haute marche du podium en Ligue 1 de #Football revient aujourd'hui aux Gones qu'ils avaient désertée, après y avoir établi ses pénates pendant de nombreuses années.



Un début de saison chaotique, l'élimination de la ligue Europa, n'auguraient pas, même avec beaucoup d'optimisme, la situation actuelle au début de la deuxième partie de saison. La place de leader sera dure à conserver, mais pour le moral des troupes, quoi de mieux ?

L'ensemble de l'équipe et ses dirigeants ont su maintenir le navire OL à flots contre vents et marées.

Publicité
Publicité

Ils ont su garder le cap, engrangeant semaines après semaines les points. Comme disait un pilote de F1, les points intermédiaires sont aussi importants, également vrai en football.

Ce qui est pris n'est plus à prendre... Fort de cette maxime, reste à continuer sur le même rythme, ce qui a l'air de se confirmer.

Le buteur maison Alexandre Lacazette, N°1 des buteurs de la L1, n'a pas manqué son retour

de vacances. C'est vrai qu'il est de la trempe de ces grands attaquants que sait former l'OL. Il ne faut pas oublié son illustre prédécesseur Karim Benzema. Souhaitons lui de connaitre la même carrière. Mais il y a du monde capable de marquer à l'OL, à l'image Nabil Fekir en pleine progression est fort prometteur. Yoann Gourcuff quand il n'est pas à l'infirmerie pèse sur le jeu et marque, mais d'autres attendent leur heure.

Comme aurait dit Guy Roux quand il était à Auxerre: "le maintien en L1 est assuré».

Publicité

Et après ? Encore beaucoup de matches, mais cette équipe est sérieuse, l'a prouvée donc pourquoi pas, ce serait une belle aventure, pour inaugurer le nouveau grand stade de Lyon.

Quatre clubs en 4 points comme avant la trêve, donc de la bagarre assurée.

L'Olympique de Marseille va vouloir récupérer son fauteuil.

Saint Étienne, troisième, a les dents longues cette année.

Le PSG doit être, avec ses stars, adepte de l'adage : "A vaincre sans périls on triomphe sans gloire", donc il attend son heure...

Monaco et Bordeaux ne sont pas loin, voire Nantes.

Nos Lyonnais ont donc du pain sur la planche, cela promet une deuxième partie de championnat intéressante, avec à coup sûr un jeu de chaises musicales