Les tennismen tricolores n'ont pas été épargnés lors du tirage au sort de cet Open d'#Australie 2015. Si certains pensaient se refaire la cerise après la désillusion de la finale de Coupe Davis perdue contre la Suisse, c'est raté ! Avec le forfait de Jo-Wilfried Tsonga, les projecteurs seront braqués sur Richard Gasquet, tête de série n°24, qui entamera les festivités contre Carlos Berlocq, pas franchement un cador sur les courts de Melbourne. L'Argentin n'y a jamais dépassé le stade du deuxième tour. En 2014, il avait chuté d'entrée contre un autre Français, Édouard Roger-Vasselin. Un signe pour Gasquet qui devrait croiser… Rafael Nadal en huitième de finale ? Gaël Monfils (n°17), lui, affrontera son jeune compatriote, Lucas Pouille, avant d'être opposé au vainqueur du duel de cogneurs entre Del Potro et Janowicz.

Publicité
Publicité

Pas une mince affaire… Au final, Gilles Simon (n°18) serait presque le mieux loti avec le Néerlandais Robin Haase, en guise de hors d'œuvre, puis le vainqueur de Robert-Granollers. Mais la suite risque d'être moins digeste pour le Niçois car David Ferrer pourrait poindre au troisième tour.

Et que dire de Julien Benneteau (n°25) et Jérémy Chardy (n°29), respectivement promis à Milos Raonic et Roger Federer avant le début de la deuxième semaine ! Mais d'abord, il faudra se débarrasser de l'Allemand Becker, puis se défaire de Lleyton Hewitt à domicile, pour Benneteau. Chardy, lui, est attendu de pied ferme par le Croate Coric. Gros morceaux également pour Paul-Henri Mathieu opposé au redoutable Allemand Philipp Kohlschreiber (n°22), Kenny de Schepper qui hérite du géant tchèque Rosol (n°28) et Édouard Roger-Vasselin qui défiera l'Espagnol Tommy Robredo (n°15).

Publicité

Enfin, Adrian Mannarino, qui vient de se qualifier pour la finale du tournoi d'Auckland, devra en découdre avec le Slovène Rola.

Tour de chauffe idéal pour les cadors

Un mot sur les chefs de file du #Tennis masculin qui, fort logiquement, ont obtenu un tirage clément pour ce premier tour. Encore que… Novak Djokovic, tête de série n°1, affrontera un joueur issu des qualifications. Roger Federer (n°2), sur un nuage depuis la finale de la Coupe Davis et sa 1000ème victoire sur le circuit ATP, croisera le fer avec le Taïwanais Yen-Hsun Lu. Son compère suisse et tenant du titre à Melbourne, Stanislas Wawrinka (n°4) ouvrira le bal contre le Turc Marsel Ilhan alors que Rafael Nadal (n°3) valsera avec une vieille connaissance, le Russe Mikhaïl Youzhny. Kei Nishikori (n°5), lui, entrera directement dans le vif du sujet, face à Nicolas Almagro ! Mais tout ce beau monde devrait, sauf cataclysme, aisément se retrouver en deuxième semaine.

Chez les filles, le rayon « tête de série » est sacrément dégarni côté français.

Publicité

Seule Alizé Cornet (n°19) pourra jouir d'un tel statut. La figure de proue tricolore défiera la Chinoise Shuai Zhang, incapable de passer le moindre tour en Grand Chelem depuis ses débuts professionnels. Plutôt une bonne nouvelle donc avant un potentiel troisième tour face à Daniela Cibulkova, finaliste à Melbourne, l'année dernière. Pour Caroline Garcia et Kristina Mladenovic, ce sera une autre paire de manches. La première tentera de se dépêtrer de la 27ème mondiale, Svetlana Kuznetsova. La seconde devra batailler face à une autre tête de série, l'Allemande Lisicki (n°28). Malgré tout, un exploit n'aurait rien d'improbable. Sait-on jamais ? Au menu des autres Françaises, Pauline Parmentier sera aux prises avec la Suissesse Vögele. Quant à la novice Océane Dodin, elle connaitra son baptême du feu contre l'Américaine Alison Riske, 42ème au classement WTA.

Du côté des favorites, tant Serena Williams (n°1) que Maria Sharapova (n°2) ou encore Simona Halep (n°3) ou Ana Ivanovic (n°5) ne devraient pas trop forcer pour tracer leur route en Australie. Comme souvent, il faudra sûrement attendre la deuxième semaine pour voir les rencontres s'animer. De sérieuses empoignades sont à prévoir, notamment au moment des quarts avec les probables Sharapova-Bouchard et Halep-Ivanovic. Mais le tableau féminin réserve souvent de terribles surprises. Remember Serena, lors du dernier Roland-Garros (sortie au deuxième tour par Muguruza)… À noter enfin que la tenante du titre, Li Na, ne sera pas de la fête. La Chinoise a stoppé sa carrière en septembre dernier, en raison de problèmes aux genoux.