Rotterdam (ATP 500) : Le rendez-vous néerlandais est devenu un incontournable dans la saison tennistique. Andy Murray, le finaliste du dernier Open d'Australie, a gagné cette édition en 2009. L'année dernière, il a été battu par le Croate Cilic (ATP 10) en quarts de finale. Il voudra très certainement aller plus loin dans le tableau. Mais de fameux clients se dresseront sur sa route : le Tchèque Berdych (ATP 7) et détenteur du titre, le Suisse Wawrinka (ATP 8) et le Bulgare Dimitrov (ATP 11), toujours capable de coups d'éclat et qui se battra pour un cinquième titre sur le circuit. La question est de savoir si le Britannique est bien remis de sa défaite face à Djokovic (ATP 1) en Australie.

Publicité
Publicité

Et si Berdych lui permettra de lui reprendre le trophée. Autant écrire que ce n'est pas gagné d'avance.

Sao Paulo (ATP 250) : Sur la terre battue brésilienne, on va assister à des duels de marathoniens habitués aux longs échanges sur cette surface. L'inusable Robredo (ATP 17) est toujours bien là et l'Espagnol voudra réaliser le même coup qu'en 2009, année de son sacre dans ce tournoi. Arrivé en quarts de finale à Quito la semaine dernière, son compatriote Verdasco (ATP 31) voudra améliorer sa meilleure performance dans cette compétition : un quart en 2012. Il faudra également suivre l'Italien Fognini (ATP 26), détenteur de trois titres sur le circuit, et récent vainqueur en doubles à l'Open d'Australie avec son compatriote Bolelli (ATP 50), actif lui, à Rotterdam.

Publicité

Ce sacre aura sans doute le don de booster le #Tennis italien masculin, après la défaite des filles en Fed Cupe face à la France. L'Argentin Delbonis (ATP 62) remettra son titre en jeu mais ne semble pas trop en mesure de rééditer cet exploit vu sa forme du moment. Il est pourtant bien trop dangereux de s'aventurer dans le jeu des pronostics, tant la terre battue peut parfois réserver bien des surprises.

Memphis (ATP 250) : Aux Etats-Unis, le Japonais Nishikori (ATP 5) remet son titre en jeu, après sa victoire l'année dernière face au Croate Karlovic (ATP 25) qui n'a pas réussi à s'imposer la semaine dernière chez lui à Zagreb. Kevin Anderson (ATP 15) sera la deuxième tête de série de ce tournoi où, Isner (ATP 18), sur ses terres, aura sans doute à cœur de s'illustrer, lui qui a remporté sept de ses neuf titres sur le sol américain. Avec Karlovic et Isner, les aces risquent de pleuvoir cette semaine à Memphis.