Avec sa victoire acquise sur le terrain de Cagliari (1-2), l'Inter de Milan a prouvé sa bonne forme du moment. En première mi-temps, les visiteurs ont pourtant eu du mal à sortir de leur moitié de terrain face à des Sardes très pressants devant. A la 19ème minute, Podolski a eu un vrai ballon de but au bout du pied. Mais l'Allemand a voulu trop en faire et s'est emmêlé les pinceaux dans le rectangle. Quelques minutes plus tard, sa tête décroisée aurait pu trouver la faille. En face, on notera l'excellente prestation de Mpoku, joueur prêté par le Standard de Liège. Très remuant sur son flanc droit, il aura donné beaucoup de travail à Santon. Une belle pioche hivernale de la part de Cagliari qui, pour rappel, l'avait emporté 1-4 lors du match aller.

Publicité
Publicité

C'est dire s'il y avait de la revanche dans l'air.

Les hommes de Mancini ont parfaitement réussi leur remontée sur la pelouse. Après deux petites minutes de jeu, Kovacic, le milieu offensif, a placé un plat du pied gauche imparable pour Brkic, le dernier rempart local. De quoi ouvrir la voie vers le succès après l'incroyable 3-3 réalisé au Celtic en Europa League. Cagliari a bien tenté de réagir avec des frappes de Donsah, Cossu et Longo. Mais Icardi a soulagé ses équipiers après l'heure de jeu. Bien servi par Medel, il a calmement envoyé le cuir dans la lucarne d'un somptueux plat du pied gauche. Il a inscrit au passage son 14ème but et se retrouve en tête du classement des buteurs avec l'Argentin de la Juventus, Tevez.

Dix points derrière Naples

Match plié ? Absolument pas.

Publicité

Le jeune Longo, monté au jeu, a montré à son club formateur tout son potentiel. D'une belle frappe dans le rectangle, il n'a laissé aucune chance à Carrizo pour permettre à ses couleurs d'y croire à nouveau à un quart d'heure du terme. Match totalement relancé avec des Sardes qui se sont à nouveau mis à y croire. Même si pour eux, les trois points étaient indispensables pour sortir de la zone rouge du classement (18ème). Mpoku s'est à nouveau illustré. Mais ça n'aura pas été suffisant pour revenir au score. Hernanes aurait même pu alourdir le score dans les arrêts de jeu. Mais sa frappe a été repoussée par la barre. L'Inter réalise donc une excellente opération au classement général en passant de la 11ème à la 6ème place, à égalité de points (35) avec la Sampdoria et le Genoa. Mais l'objectif de la 3ème place, celui de Mancini, est encore loin. Car Naples, vainqueur 2-0 de Sassuolo est dix points devant (45). #Football