C'est un événement qui crée beaucoup de bruit dans le #Football français. Et un obstacle dont le club se serait bien passé pour préparer, dans les meilleures conditions possibles, cette rencontre. Faute de parcage réglementaire dans le stade Jean-Bouin, qui accueillera la rencontre face au Red Star, les fans de Sainté doivent rester chez eux. Ils avaient pourtant prévu de se déplacer avec un petit millier de supporters. Cette décision suscite l'indignation des dirigeants du club qui ont fait de la Coupe de France une de leurs priorités. « C'est totalement injuste de procéder de cette façon-là », explique Bernard Caiazzo, président du conseil de surveillance du club.

Publicité
Publicité

« C'est une sorte de déni de sale gueules vis-à-vis de nos supporters ».

Saint-Etienne se déplace dans la France entière

Le match a dû être déplacé vu l'incapacité du stade Bauer, en Seine-Saint-Denis, à accueillir un tel événement. « Mais il y a bien d'autres stades capables de recevoir le match », s'indigne pour sa part l'entraîneur Christophe Galtier. « Nos supporters sont en colère et très déçus. Cela engendre des frais et ce n'est pas bon pour l'image de ce trophée populaire ». Même les dirigeants du Red Star ne comprennent pas trop cette décision, étant également la conséquence de certains comportements des supporters de Saint-Etienne. « On va chercher la plus mauvaise expérience pour dire attention il y a risque. Mais il y en a également de très bonnes ! Saint-Etienne se déplace dans la France entière. C'est plus de la précaution que de la raison », indique le président du Red Star, Patrice Haddad.

Publicité

Le club ne compte pas en rester là et va introduire un recours au tribunal administratif de Paris ainsi qu'au Conseil d'Etat. Mais même avec un gain de cause, il sera trop tard pour déplacer les fans.

Mais derrière cette polémique, il ne faut pas oublier qu'un match aura bien lieu entre deux amoureux de la compétition. Saint-Etienne, c'est six victoires en Coupe de France et le Red Star, cinq, dont trois consécutives en 1921, 1922 et 1923. Même si deux divisions séparent les équipes, la méfiance est donc de mise du côté des Verts. « Pour moi, c'est la meilleure équipe en National, elle est très proche de la Ligue 2 », explique Christophe Galtier. « Ce sera un match très difficile et l'état d'esprit sera très important ». Il est vrai que David a souvent terrassé Goliath dans cette compétition.