Cette 70ème édition du Het Nieuwsblad en #Belgique, anciennement Het Volk, marquait le coup d'envoi de la saison des classiques pavées. Au départ de Gent, figuraient trois anciens vainqueurs : Philippe Gilbert (2006 et 2008), Sep Vanmarcke (2012) et Ian Stannard le tenant du titre. Parmi les autres prétendants, Alexander Kristoff, Greg Van Avermaet, Niki Terpstra et Tom Boonen présentaient les plus grandes garanties pour jouer la gagne.

Après quelques kilomètres, neuf coureurs se détachent du peloton : Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale), Albert Timmer (Giant - Alpecin), Christophe Laborie (Bretagne - Séché Environnement), Matthew Brammeier (MTN - Qhubeka), Michael Reihs (Cult Energy), Louis Verhelst (Cofidis), Kevin Van Melsen (Wanty - Groupe Gobert), Sean De Bie (Lotto - Soudal) et Jaroslaw Marycz (CCC Sprandi). Les fuyards vont compter jusqu'à sept minutes d'avance.

A 100 kilomètres de l'arrivée, l'équipe Sky de Ian Stannard prend le contrôle du peloton et réduit rapidement l'écart.

Publicité
Publicité

A 70 kilomètres du but, l'échappée ne possède plus que 2'30" d'avance sur le peloton.

Boonen et son équipe font la sélection

Dix kilomètres plus loin, dans le Taaienberg, l'une des principales difficultés du jour, Tom Boonen (Etixx - Quick Step) place une première accélération. Une quarantaine de coureurs compose alors le groupe des favoris. A 45 kilomètres de l'arrivée, ce peloton reprend les échappées ; la course va alors s'emballer.

Trois kilomètres plus tard, Stijn Vanderbergh (Etixx - Quick Step) profite d'un secteur pavé pour augmenter l'allure. Il emmène dans son sillage ses équipiers Tom Boonen et Niki Tersptra, mais aussi Ian Stannard (Team Sky) et Sep Vanmarcke (Lotto NL - Jumbo). Ce dernier fait forte impression et place une nouvelle accélération.

Publicité

Malheureusement, le Belge est victime d'une crevaison et doit se résoudre à laisser filer ses quatre adversaires. A 30 kilomètres de l'arrivée, le quatuor de tête possède 30 secondes d'avance sur un trio composé de Sep Vanmarcke, Greg Van Avermaet (BMC) et Zdenek Stybar (Etixx - Quick Step). Le peloton est relégué à plus d'une minute. L'écart entre les deux premiers groupes ne descendra jamais sous les 20 secondes malgré les efforts de Sep Vanmarcke. 

Stannard piège les coureurs Etixx

A 4,5 kilomètres de l'arrivée, Tom Boonen place la première attaque en tête de la course. Sans paniquer, Ian Stannard revient au train. C'est alors Niki Tersptra qui contre-attaque, mais une nouvelle fois, le Britannique s'accroche. A 2 500 mètres du but, le coureur Sky relance l'allure décrochant Vanderbergh. A la surprise générale, Tom Boonen perd également quelques longueurs laissant Stannard et Terpstra jouer la gagne.

Le Néerlandais lance le sprint de loin et se fait passer sur la ligne par l'Anglais, vainqueur pour la deuxième année consécutive.

Publicité

Il devance les trois coureurs Etixx - Quick Step. Au classement, Vanmarcke prend la 5ème place devant Van Avermaet et Stybar. Le premier français, Arnaud Démare (FDJ), est 10ème. #Cyclisme