En confirmant hier sa victoire du match aller en étrillant assez facilement Aalborg avec un  cinglant 3-0 (et 6-1 au cumul des deux matchs), le Club de Bruges accède aux 8e de finale de l'Europa League. Une première depuis la saison 2003-2004. Et si la double confrontation face aux Turcs du Besiktas s'annonce très compliquée, les stats de l'UEFA placent les blauw en zwart en bonne position pour la qualification.

Grâce à un parcours européen quasi parfait, les brugeois ont en effet déjà glané 14,680 points au coefficient UEFA pour la saison 2014-2015. Ce qui les place virtuellement à la 24e place des meilleurs clubs européens ! Le Club de Bruges y devance des clubs prestigieux comme Everton, Torino, l'Ajax, Wolfsburg, Liverpool ou encore l'AS Roma.

Publicité
Publicité

Dans ce classement Besiktas pointe au 34e rang.

Côté belge, Anderlecht qui ne progressera plus suite à son élimination scandaleuse d'hier soir occupe la 37e place avec 11,680 points. Plus loin, on retrouve également Lokeren à la 47e place, le Standard à la 70e place et enfin Zulte qui occupe la 90e place.

Un parcours européen parfait

En 12 matchs européens disputés cette saison, Bruges s'est imposé à 9 reprises et a concédé 3 nuls. Par deux fois contre le Torino, dont le match retour en Italie sauvé à lui seul par le kangourou volant Mathew Ryan, auteur d'une prestation de classe mondiale ce jour-là, et une fois face à Copenhague à domicile.

Au niveau des statistiques pures, sur ces 12 matchs, Bruges a marqué 24 buts et n'en a concédé que 4 ! Et à l'image du championnat, au classement des buteurs, on retrouve irrémédiablement Lior Refaelov et Victor Vazquez.

Publicité

L'Israélien et l'Espagnol ont tous deux scoré à cinq reprises durant ces 12 matchs européens. Obbi Oulare et dans une moindre mesure Nicolas Castillo ont pour leur part deux réalisations à leur actif.

Des stats quasi parfaites en somme, mais qui vont être à coup sûr être mises à mal durant ces 8e de finale de l'Europa League.

Besiktas, un tirage pas si mauvais...

Sur le coup de 13h ce vendredi, débutait le tirage au sort pour les 8e de finale. Un tirage au sort qui ne contenait plus aucune tête de série mais qui a été marqué par un petit ajustement technique. L'UEFA avait en effet préféré interdire toute rencontre entre les clubs russes et ukrainiens. Au vu de la tension politique qui existe entre les deux pays, c'était inévitable.

Et si Bruges a dû patienter quelque peu avant de connaitre son adversaire, au final le tirage ne semble pas si mauvais. Explications.

Tout d'abord parce que les brugeois ont évité les clubs russes et ukrainiens. Des déplacements longs, dans le froid, contre des équipes qu'on connait finalement très peu et avec un arbitrage trop souvent douteux.

Publicité

C'était très certainement les clubs à éviter absolument.

Ensuite parce que Bruges a évité de très gros morceaux comme l'AS Rome de Radja Nainggolan, le Napoli de Dries Mertens ou encore les allemands de Wolfsburg et de Kevin de Bruyne. Les brugeois conservent donc une chance réelle de se qualifier !

Par contre, si le championnat turc est en nette baisse de qualité ces dernières saisons, il ne faudrait pas pour autant sous-estimer Besiktas. Les aigles noirs restent une équipe du top. Deuxièmes au championnat juste derrière Galatasaray qui les a dépassés le weekend passé, ils viennent d'éliminer Liverpool aux penaltys hier soir. Cela s'annonce donc nettement plus costaud que la double confrontation face aux Danois d'Aalborg ! (une analyse plus complète de Besiktas disponible bientôt !)

Au niveau de l'effectif signalons quelques têtes connues côté turc, notamment l'ancien attaquant de Mouscron (d'avant la faillite), Demba Ba ou encore l'ancien rouche Daniel Opare…

Le match aller se tiendra à Bruges le 12 mars et le match retour aura lieu le 19 mars en Turquie. Trois jours avant la finale de la coupe de #Belgique face à Anderlecht … #Football