En commençant la rencontre dimanche soir à Elche, les Madrilènes savaient qu'une victoire leur donnerait quatre points d'avance sur leur grand rival barcelonais. C'est dire la motivation qui a pu animer les hommes de Carlo Ancelotti tout au long de la rencontre. Une rencontre qui a pourtant eu du mal à démarrer. Entre un adversaire tout juste sorti de la zone rouge après deux victoires consécutives et une formation madrilène gérant les échanges sans toutefois parvenir à accélérer et trouver la faille.

Dès la 4ème minute, Ronaldo a déjà trouvé le poteau. Mais le joueur le plus dangereux dans cette première période aura été sans aucun doute le Gallois Bale.

Publicité
Publicité

Déroutant sur son flanc droit, il s'est montré en véritable bourreau du pauvre latéral gauche Albacar. Mais dominer n'est pas forcément synonyme de marquer. Benzema a bien ouvert le score peu avant la pause d'un superbe retourné. Mais son but a injustement été annulé pour un hors-jeu imaginaire. Les deux équipes ont donc rejoint les vestiaires sur un score nul et vierge. Bien loin du score de 5-1 infligé par Madrid à Elche lors du match aller, avec un quadruplé de Ronaldo.

Le choc face à Barcelone dans un mois

Il a donc fallu attendre l'heure de jeu pour qu'arrive la délivrance. Après un centre de Ronaldo et un cafouillage dans la défense, l'excellent Benzema a poussé le ballon dans le but défendu par Tyton. Inscrivant au passage son treizième but en Liga. Toujours replié dans son camp, Elche n'a pas réussi à sortir et confirmer de la sorte ses dernières bonnes prestations en championnat.

Publicité

Le coup de massue, pour les locaux, est tombé à vingt minutes du terme. Sur un centre du pied gauche d'Isco, Ronaldo a parfaitement repris de la tête. Soulagement pour CR7 qui n'avait plus marqué depuis trois journées de championnat. Le Real s'est donc envolé vers un succès ô combien important dans l'optique de la course au titre. Avec la défaite surprenante la veille de Barcelone face à Malaga, il compte désormais quatre points d'avance sur le club catalan. Le choc dans un mois s'annonce déjà palpitant. Surtout si le Real récupère ses blessés de longue date : Ramos, Coentrao, Modric qui a repris l'entraînement, Khedira et James Rodriguez. Car l'entrejeu madrilène a parfois manqué de créativité dans ce match. Si Isco a été excellent et confirme son statut de titulaire semaine après semaine, la nouvelle recrue brésilienne Lucas Silva doit encore hausser le rythme. #Football