Quelle mouche a donc piqué Tomas Berdych ? Impressionnant d'un bout à l'autre de la rencontre, le Tchèque a littéralement dégoûté Gaël Monfils aux Pays-Bas, lui infligeant un sévère 6/1-6/4. Le premier set n'aura duré que vingt-deux petites minutes. Temps suffisant pour que Berdych réussisse deux breaks, à 2-1 et 4-1, dans cette première manche. Dès le début, on a senti le Tchèque concentré sur son sujet. Monfils n'a pu que constater les grosses frappes puissantes de son adversaire.

Un adversaire qui s'est légèrement fait peur en début de deuxième set. Glissant lors d'une de ses frappes, il s'est retrouvé au sol avec une main gauche légèrement souffrante.

Publicité
Publicité

Il a même dû aller s'asseoir et faire appel au médecin. Mais plus de peur que de mal pour le grand Tchèque qui s'est même permis de breaker Monfils dans ce jeu. Un Français sympa qui n'a pas hésité à passer au-dessus du filet pour venir aux nouvelles et ramasser la raquette de son opposant du jour. Aucun moment de doute pour le celui qui a enchaîné ses frappes gagnantes et ses rapides premiers services. Ce break d'entrée de deuxième set aura été décisif jusqu'au bout, aucun des deux joueurs ne lâchant sa mise en jeu.

Une probable revanche face à Murray pour Berdych

Berdych est donc parfaitement lancé pour rééditer sa performance de l'année dernière, où il avait battu le Croate Cilic en finale. Ce tournoi semble visiblement lui donner des ailes car il atteint un niveau de jeu presque parfait.

Publicité

Une petite statistique pour confirmer : 88% de ses premiers services ont été gagnants dans ce match. Dans un tel contexte, qu'aurait pu espérer le Français ? Poser la question, c'est y répondre. Monfils ne doit surtout pas se décourager après cette défaite. Il n'aurait tout simplement rien pu faire. Ne se sentant pas à 100%, va-t-il néanmoins prendre un peu de repos comme il l'avait annoncé ? Pas sûr car son deuxième tour contre l'Espagnol Bautista Aguta (ATP 16) a été très convaincant. Et il doit poursuivre sur cette lancée. Quant au Tchèque, tous les espoirs semblent permis pour une deuxième victoire consécutive à Rotterdam. S'il affiche un tel niveau de jeu, il aura toutes ses chances, probablement face à Andy Murray (ATP 4) en demi-finales. L'occasion pour lui de prendre sa revanche de la demi perdue à l'Open d'Australie en début d'année. Un match qui, s'il a lieu, s'annonce passionnant. #Tennis