Fin janvier, le site du journal « L’Equipe » avait lancé le sondage suivant : « Didier Deschamps doit-il convoquer Claudio Beauvue en équipe de France ? ». Sur presque 100 000 votants, les internautes se sont montrés partagés. Un 50-50 parfait ! Et les réactions ne manquaient pas de piquant. Si certains louaient les qualités de joueur et d’homme du Guadeloupéen, d’autres invoquaient la théorie du feu de paille. En clair, Beauvue ne méritait pas l’équipe de France, après seulement une saison et demie en Ligue 1, soit une expérience trop légère du haut niveau. Un point de vue défendable. Malgré tout, le groupe France ne pourrait-il pas profiter de la confiance actuelle du buteur guingampais ?

Excellent manieur de ballon.

Publicité
Publicité

Dévoreur d’espaces. Fine gâchette à ses heures (11 buts en 26 matches de Ligue 1 et cinq autres réalisations en Ligue Europa). Le profil de Beauvue intrigue et son impact sur les bons résultats de Guingamp, cette saison, attire indéniablement la lumière. Le problème, c’est l’embouteillage qui guette le secteur offensif des Bleus. Entre Benzema inamovible en pointe, Valbuena et Griezmann qui trustent les couloirs, et Lacazette en guise de second couteau, difficile de trouver un strapontin libre. D’autant que Deschamps avait profité des deux matches de novembre dernier pour relancer Gignac et Payet, notamment contre la Suède. Mais à l’image de l’OM, ces deux-là pourraient s’évaporer de la liste de DD… Peut-être une brèche à exploiter.

Profiter des matches amicaux pour expérimenter

D’ici à l’Euro 2016, l’équipe de France ne disputera que des rencontres amicales.

Publicité

Un laboratoire idéal pour se lancer dans une batterie de tests, sans non plus tout révolutionner sur le plan tactique. Et si ces derniers jours, c’est surtout le nom de Nabil Fekir qui revient aux oreilles du sélectionneur, celui de Beauvue pourrait tout autant s’insérer dans la liste qui sera dévoilée, le 19 mars prochain, et qui concernera les matches face au Brésil (le 26 mars au Stade de France) et au Danemark (le 29 mars à Saint-Étienne). Et même si son club de l’En Avant semble subir actuellement le contrecoup de son parcours européen, il pourrait se muer en potentielle solution pour l’attaque des Bleus. Voire en un complément intéressant pour Karim Benzema, dans un système à quatre, aux avant-postes.

Celui qui amuse beaucoup de par sa ressemblance frappante avec Pharrell Williams, pourrait également amener un vent de fraîcheur au sein d’une équipe de France qui a manqué de souffle au sortir de sa Coupe du monde plutôt réussie. Après avoir brillé à tous les échelons du #Football français (du National à la Ligue 1), un horizon en bleu s’ouvrira-t-il pour Claudio Beauvue ? En tout cas, l’hypothèse paraît savoureuse. Réponse dans moins d’une semaine.