Le Français Pierre Rolland n'aura donc pas résisté dans l'étape reine de ce Tour de Catalogne. Leader au début de la journée, il n'a pas su s'accrocher au peloton de tête et termine à plus de cinq minutes au sommet de La Molina. Le coureur de l'équipe Europcar a été décroché dans l'avant-dernière ascension de cette quatrième étape comptabilisant trois cols de première catégorie. Tout s'est donc joué dans les derniers kilomètres de cette montée. L'Américain Danielson et l'Autrichien Zoidl, longtemps en tête de la course, n'ayant pas su résister au retour des ténors dans l'ascension de La Molina.

Le rythme peu élevé de l'équipe Sky

Décroché au classement général, l'Américain de l'équipe BMC, Van Garderen, a attaqué dans les derniers kilomètres et s'est finalement emparé de la victoire d'étape, quelques secondes devant Porte de l'équipe Sky.

Publicité
Publicité

Sur cette course, Alberto Contador a une nouvelle fois prouvé qu'il n'est pas encore au sommet de sa forme. Il a bien tenté de lâcher la trentaine de coureurs à trois kilomètres de l'arrivée, sur la portion la plus ardue de la côte, mais il n'a pas réussi à creuser l'écart avec Porte, son principal concurrent, qui est même parvenu à revenir et le dépasser. Dans ce duel de leader, c'est donc le Belge Bart De Clercq qui tire son épingle du jeu. Classé troisième du général en début de journée, il a réussi à suivre le rythme, peu élevé il faut bien l'admettre, imposé par l'équipe Sky dans la montée vers la célèbre station de ski. Il s'empare donc du maillot de leader de La Volta avec 21 secondes d'avance sur Porte, deuxième, et 28 sur Contador, désormais cinquième. Belle performance pour ce coureur peut-être sous-estimé par les équipes des ténors du peloton qui ont sans doute cru, à tort, que le Belge ne pourrait pas suivre.

Publicité

Même si beaucoup d'observateurs désignent cette étape comme décisive pour la victoire finale, rien n'est pourtant joué. Le coureur de l'équipe Lotto semble bien seul dans son équipe et ne pourra compter que sur Jurgen Van den Broeck, comme grimpeur, dans les prochaines étapes. Les deux hommes sauront-ils résister à l'armada de l'équipe Sky qui roulera pour Porte, vu que Froom est loin au général ? C'est peu probable vu le nombre d'équipiers qui peuvent rouler pour Porte. Mais sait-on jamais. Avec la forme qu'il affiche depuis ce début de Tour, De Clercq est peut-être capable d'aller chercher une inespérée victoire finale, ce dimanche. #Cyclisme