L'événement du match

"We win, we win" crie le Brésilien David Luiz envers le banc de Chelsea et son ancien entraîneur José Mourinho, après l'expulsion de Zlatan Ibrahimovic. Expulsion imaginaire, mais la pression de Mourinho faite sur les arbitres en conférence de presse a bien fonctionné. Zlatan quitte le terrain en invectivant les Bleus : "You 're Babies" ("Vous êtes des bébés").

 Saison 2013-2014: le cireur de banc de Chelsea

L'an passé, les deux équipes s'étaient rencontrées en quarts de finale de la Ligue des Champions. David Luiz joue pour Chelsea, en remplacement de Matic non qualifié pour la compétition.

Publicité
Publicité

Il embrase le match avec la même hargne, qu'il donne aujourd'hui pour le PSG. Dvid Luiz est un homme, qui sue pour le maillot qu'il porte.

Mercato estival 2014

Avant le Mondial dans son pays, le Président du PSG Al-Khelaïfi tente un coup de poker et achète au club londonien de Chelsea le défenseur brésilien pour la modique somme de 49,5 millions d'euros. Ceci fait de lui le défenseur le plus cher de Ligue 1 devant son ami et nouveau co-équipier Thiago Silva. Après un Mondial raté, le monde du #Football ricane sur ce transfert exorbitant. Mourinho est bien content d'avoir récupéré une si belle somme d'argent pour un joueur, auquel il ne croyait plus. 

Vrai défenseur ou milieu défensif ? 

En ligue 1 ou dans les compétitions nationales, David Luiz se fait reprocher ses trop nombreuses montées offensives et ses manquements en défense.

Publicité

Mais il est comme cela : il joue avec fougue. Laurent Blanc, le coach du Paris-Saint-Germain, le canalise et sait utiliser toute l'énergie de son joueur. Pour preuve, les matches contre Monaco et Chelsea (au match aller) en milieu défensif. Sans doute les matches les plus aboutis du Brésilien cette saison. Le problème est qu'il y a foule pour ce poste de milieu défensif : Adrien Rabiot, Thiago Motta, Yohann Cabaye et parfois Marco Verratti.

11 mars 2015: retour à Stamford Bridge

Hier soir, David Luiz refoulait pour la première fois la pelouse de Stamford Bridge depuis son transfert. Et là tout son talent sert à battre son ancien club : égalisation de la tête sur corner à la 86e minute. Sa hargne sert à galvaniser ses coéquipiers. Chose extrêmement rare : le journal "L'Equipe" lui attribue la note de 9. L'UEFA l'a désigné homme du match, certes pour son but mais pour son comportement de combattant (apparemment l'arbitre n'a pas vu son coup de coude sur le joueur de Chelsea Diego Costa).

Dernier tacle de Mourinho

En conférence de presse, l'entraîneur de Chelsea déclare que Zlatan mériterait de jouer la suite de la compétition, mais pas Luiz qu'il a jugé trop agressif. Allez José, dis-le que tu le regrettes ce transfert !