Vous avez vu leur visage lors des Jeux olympiques. Leur joie et leur déception. Leur sourire et leurs larmes. Tous ont fait vivre de véritables émotions aux supporters français.

Camille Muffat était discrète. Elle n'en restait pas moins l'une des plus brillantes nageuses du pays. À 25 ans, la Niçoise avait triomphé lors des Jeux olympiques de Londres, en 2012. Elle y a remporté trois médailles, dont l'or sur le 400 mètres. Celle que beaucoup voyaient comme la nouvelle « Laure Manaudou » était partenaire d'entraînement de Yannick Agnel. Après une jeune mais belle carrière, la nageuse raccroche en juillet 2014.

De son côté, Alexis Vastine n'a pas toujours été aussi heureux.

Publicité
Publicité

Le boxeur faisait tout pour parvenir à son but ultime : être champion olympique. Des décisions arbitrales partiales l'en ont empêché lors des JO de Pékin où ses larmes ont ému. À Londres, il avait à nouveau été éliminé en quarts de finale sur une décision très litigieuse des juges. « Je ne pensais pas que ça arriverait une seconde fois. Je ressens de l'injustice, un gros ras le bol», avait-il déclaré. Malheureusement, le drame argentin vient rompre son rêve de devenir champion olympique. Et briser la vie d'un champion de 28 ans.

Florence Arthaud était surnommée « la petite fiancée de l'Atlantique. » Et pour cause, elle était l'une des plus grandes navigatrices du monde. C'est la Route du Rhum qui la révèle en 1990 où elle remporte la plus prestigieuse des transats en solitaire. Forte personnalité, elle a réussi à casser les codes dans un sport dévoué aux hommes.

Publicité

À 57 ans, elle restera comme un modèle pour toutes les générations de navigateurs. #Télévision