Le Zénith Saint Petersbourg a posé une belle option sur les quarts de finale de l'Europa League en disposant du Torino au terme d'un match sérieux.

Les hommes d'André Villas Boas, reversés en C3 après avoir été éliminés de la Champions League par l'AS Monaco et le Bayer Leverkusen, ont fait de cette compétition un objectif prioritaire, et se sont montrés à la hauteur de leurs ambitions dans un Petrovsky Stadium toujours aussi si chaud.

Le tournant du match restera sans aucun doute l'expulsion précoce du jeune milieu de terrain Marco Benassi, le milieu du Toro ayant été averti à deux reprises en l'espace d'à peine 28 minutes de jeu.

Publicité
Publicité

Dans l'obligation d'évoluer à 10 pendant plus d'une heure, les Italiens ne se seront montrés que très peu dangereux offensivement, sans jamais réellement inquiéter les buts de Yuri Lodygin, qui aura passé une soirée bien tranquille, comme en témoigne le fait que les Grenats n'ont même pas réussi à cadrer ne serait-ce qu'une seule frappe en 90 minutes.

C'est d'abord le Belge Axel Witsel qui a montré la voie à ses coéquipiers, le joueur de 26 ans étant le plus prompt à reprendre le ballon suite à un cafouillage dans les 6 mètres du Torino, et ainsi ouvrir le score à la 38ème minute.

Peu après le retour des vestiaires, Hulk et Danny se sont superbement joués des coéquipiers de Kamil Glik, en réalisant deux superbes une-deux dans la surface de réparation adverse, avant que l'international brésilien ne termine ce superbe enchaînement collectif d'une frappe sur le poteau de Padelli.

Publicité

Heureusement pour les Russes, Domenico Criscito avait suivi et réussissait à placer le ballon dans le but vide pour le plus grand bonheur des supporters locaux.

Si le Zénith regrette sûrement de ne pas avoir su tuer le match, en ne réussissant pas à inscrire un troisième but quasiment synonyme de qualification, il se déplacera le 19 mars prochain au Stade Olympique de Turin avec confiance et dans une position très confortable.

Quant au Torino, actuel 8ème au classement de la Serie A, il tentera de renverser une tendance bien négative, après avoir réussi à se débarrasser de la belle équipe de l'Athletic Bilbao en seizièmes de finale.

Pour y arriver, ses attaquants, en particulier Fabio Quagliarella et Maxi Lopez, devront néanmoins présenter une forme bien plus encourageante qu'à Saint Petersbourg. #Football #Russie