Le désastre de la Coupe du Monde face aux Allemands semble définitivement oublié chez les Brésiliens. Depuis que Dunga a repris la sélection, l'équipe nationale ne perd plus. Elle vient même d'enchaîner un deuxième succès consécutif en l'espace de quatre jours. Dimanche, par rapport au match face à la France de jeudi, le sélectionneur avait opéré six changements pour défier le Chili. Coutinho était titularisé sur l'aile gauche, de même que Douglas Costa sur la droite. Ce match n'avait rien d'amical sur la pelouse de l'Emirates Stadium à Londres, où évolue Arsenal. Pour les Chiliens, il s'agissait ni plus ni moins que de la revanche du huitième de finale perdu aux tirs au but face au Brésil lors de la dernière Coupe du Monde.

Publicité
Publicité

Dans le début de cette rencontre, les Chiliens n'ont rien lâché, mettant beaucoup d'intensité dans les duels. Pour voir la première occasion, il a fallu attendre la 26ème minute et ce coup-franc de Neymar détourné du bout des gants par son compatriote à Barcelone, Bravo. A la demi-heure, les duels se sont intensifiés et le joueur de l'Inter de Milan, Medel, aurait mérité la rouge après une semelle sur Neymar. La dernière occasion de cette faible première mi-temps en termes de spectacle sera à mettre à l'actif de Douglas Costa mais sa reprise n'a pas été cadrée.

La montée décisive de Firmino

Même physionomie de match après la pause. Avec les Chiliens de Jorge Sampaoli qui ont même pris le jeu à leur compte : 65% de possession de balle à l'heure de jeu.

Publicité

Les hommes de Dunga ont donné l'impression de courir derrière le ballon. Mais la solution est venue du banc. Dunga a opéré plusieurs changements à l'heure de jeu, dont la montée de Firmino pour Adriano. Le premier cité, déjà très bon contre la France, a rapidement profité d'un service de Danilo pour aller dribler Bravo et donner une avance, assez inespérée, aux Brésiliens. Dans son stade d'Arsenal, Alexis Sanchez allait-il parvenir à rétablir l'égalité devant son public? Non et le match s'est terminé, comme il a commencé, avec très peu d'occasions. Espérons un autre spectacle lors de la prochaine Copa America qui se tiendra au Chili le mois de juin prochain. Toujours est-il que Dunga réussit parfaitement sa mission avec huit victoires sur huit matchs.

http://fr.blastingnews.com/sport/2015/03/philippe-coutinho-la-pepite-bresilienne-de-liverpool-rappelee-par-dunga-00322555.html 

http://fr.blastingnews.com/sport/2015/03/france-bresil-une-selecao-au-visage-nouveau-00321417.html #Football