Lors de la 29ème journée du Championnat de France, l'OM et l'OL ont réalisé un match nul (0-0) au Vélodrome. Un nul qui profite surtout aux Lyonnais qui comptent deux points d'avance sur leurs camarades parisiens. Par contre, ce partage est plus handicapant pour les Marseillais qui restent troisième du classement. Pourtant, les hommes de Marcela Bielsa paraissaient motivés en début de rencontre avec une frappe d'André-Pierre Gignac éloignée par le gardien lyonnais Anthony Lopes dès la 2ème minute de jeu. Chaud bouillant, Gignac a tenté d'ouvrir la marque à plusieurs reprises dont une fois sur une tête, repoussée par le gardien de l'OL à 28ème minute.

Publicité
Publicité

A la 78e minute, la chance n'a malheureusement pas non plus voulu sourir à Gignac qui a essayé une action seul devant le but, sans plus de succès.

Un but refusé et une expulsion pour l'OM

Coup de théâtre à la 84ème minute lorsque le milieu de terrain Lucas Ocampos s'est vu refuser un but par l'arbitre Monsieur Bastien. Selon l'entraîneur et les joueurs, il s'agissait d'une décision arbitrale injuste mais Marcelo Bielsa tenait à faire le point sur l'arbitrage après la rencontre: " Les arbitres peuvent être dans le vrai ou se tromper. Nous devons accepter les erreurs qu'ils peuvent commettre. On sait que l'arbitre est impartial. On accepte qu'il se trompe contre nous ou contre nos adversaires tout au long de la saison. Les arbitres ne décident pas du sort des équipes". La soirée fut décidément morose pour les Marseillais avec une expulsion de Jérémy Morel à la 85ème minute suite à un tacle sur Maxime Gonalons. Les Lyonnais quant à eux ont tenu la corde jusqu'à la fin du match grâce à deux tentatives de buts de Corentin Tolisso. Ils ont hérité de quatre points d'avance sur leurs adversaires marseillais. #Marseille sport #Lyon sport



Le président de l'Olympique de Marseille, Vincent Labrune a fait part de son amertume et de celle de son équipe : " Dans le #Football, il faut du talent et de la chance. On va considérer qu'on n'a pas eu de chance. Je constate qu'il y avait malheureusement un but pour l'Olympique de Marseille qui a été refusé. Je me mets à la place des arbitres, encore une fois, puisque c'est vrai que c'est difficile".