Décidément, ces deux équipes ne se lâchent plus. Après avoir réalisé un pauvre match nul (0-0) dimanche soir, Parisiens et Monégasques se retrouveront ce soir, mais cette fois à Paris. La question que tout le monde se pose est de savoir si le spectacle proposé sera toujours aussi terne ou pas. « Les équipes seront plus ou moins les mêmes. La philosophie ne changera pas mais dans cette compétition, il faudra qu'une équipe gagne. J'espère que le match sera plus vivant avec des buts », explique l'entraîneur parisien, Laurent Blanc. Face à cette pénurie offensive, le coach est-il préoccupé ? « C'est déjà arrivé mais ce n'est jamais plaisant. Vous prenez le match de dimanche avec des buts, il y aura une autre analyse et un autre avis ».

Publicité
Publicité

Quatre blessés et un suspendu

Avec les absences de Motta, Lucas, Cabaye, Aurier et la suspension d'Ibrahimovic, l'entraîneur parisien doit quelque peu remodeler son onze de départ. « David Luiz nous a bien dépannés dans l'entrejeu et on sait qu'il peut jouer à ce poste-là », rassure Laurent Blanc. Confirmant qu'il est à moitié inquiet par rapport aux absences. « Mes joueurs sont programmés pour jouer tous les trois jours. Ma peur, ce sont les suspensions car les joueurs prennent beaucoup de cartons. Avec quatre blessés et un suspendu, on fera une rotation avec un effectif limité ».

Si le match à Chelsea de mercredi prochain est LE rendez-vous de la saison pour le club, à tous les étages, la réception de Monaco doit d'abord être la priorité. « Cela ne me dérange pas de jouer deux fois contre Monaco en trois jours. Cette équipe est en réussite et son résultat en Ligue des Champions le prouve. C'est elle qui a réalisé le meilleur. Aller gagner 1-3 à Arsenal, ce n'est pas rien. Après ce match à Londres, il y avait sans doute de la fatigue physique et nerveuse. Les joueurs auront-ils plus de fraîcheur ? Je ne suis pas sûr et ça va se jouer sur pas grand-chose. En tout cas, mon équipe doit être plus efficace même si un match nul à l'extérieur n'est pas si mauvais. Il faut gagner ! L'entraîneur de Monaco prendra-t-il plus de risques ? » La réponse sera donnée lors du coup d'envoi à 21h.

Publicité

Tous les spectateurs l'espèrent. Pour assister à un spectacle de haut niveau, entre deux formations qui en sont largement capables. Et qui aspirent, sans aucun doute, à rejoindre les demi-finales d'une compétition prestigieuse et…surprenante. #Football