31% - Cette première statistique pose déjà l'ampleur de la tâche pour le Paris Saint-Germain : seuls 31% des clubs qui ont concédé le nul 1-1 à domicile à l'aller ont réussi à décrocher leur billet pour le tour suivant de la Ligue des Champions.

0 - Zéro, c'est le nombre de défaite de #Chelsea, dans son antre londonienne de Stamford Bridge, face à des clubs français en Ligue des Champions. Les Blues ont déjà accueilli une équipe française à six reprises pour quatre victoires et deux nuls. Il faut tout de même noter que le 2-2 obtenu en 2004 par Monaco en terre anglaise avait permis aux joueurs de l'ASM de se qualifier et de se hisser en finale.

Publicité
Publicité

Zéro, c'est également le nombre de but inscrit par l'escouade parisienne en cinq déplacements outre-Manche. Ce mercredi, il faudra marquer pour espérer atteindre le prochain tour. Zéro, enfin, c'est le nombre de défaite de Chelsea en C1 cette saison.

1 - José Mourinho, l'entraîneur de Chelsea, n'a perdu qu'une seule fois dans sa carrière face à un club français en Ligue des Champions. C'était d'ailleurs l'an dernier, face au Paris Saint-Germain, en quart de finale aller (3-1). Le technicien, également passé par le FC Porto, l'Inter Milan et le Real Madrid, l'a emporté à onze reprises, pour seulement quatre matches nuls. Outre son succès l'an dernier face au club parisien, le Portugais garde de bons souvenirs de ses confrontations passées avec des formations françaises : un sacre en finale de la coupe aux grandes oreilles en 2004 face à Monaco avec le FC Porto (3-0) après avoir éliminé l'Olympique Lyonnais en quarts, un huitième de finale retour à sens unique en 2011 face à Lyon avec le Real (3-0), ou encore une promenade de santé, toujours avec les Merengues, contre l'AJ Auxerre (4-0) au premier tour de la C1 en 2010.

Publicité

À Paris de faire en sorte que la France arrête de porter bonheur à José Mourinho.

24% - C'est le pourcentage de victoires obtenus par les clubs français contre les clubs anglais, toutes compétitions confondues. En tout, les équipes françaises n'ont remporté que 32 matches, pour 64 défaites et 35 nuls. Mais la victoire de Monaco sur la pelouse d'Arsenal (1-3) le 25 février dernier pourrait donner un peu d'imagination aux Parisiens. D'autant plus que cette année, les clubs anglais sont à la peine au niveau européen : Manchester City et Liverpool n'ont pas passé le premier tour, et Everton est le seul à avoir atteint les 8èmes de finale de la Ligue Europa.

14 - Le Paris Saint-Germain reste sur quatorze matches sans défaites (dix victoires, quatre nuls). Son dernier revers remonte au 10 janvier dernier face à Bastia (4-2). Sur la même période, Chelsea s'est incliné à deux reprises, à Tottenham (5-3) et à domicile en Cup face à Bradford City, pensionnaire de la troisième division anglaise (2-4).

Publicité

Une statistique à prendre avec des pincettes, puisque l'an dernier, Paris restait sur quinze matches sans défaites, et une impressionnante série de onze victoires consécutives, avant de tomber à Chelsea.

11 - Paris a marqué au moins un but lors de onze de ses douze derniers matches à l'extérieur en Ligue des Champions, et serait donc bien inspiré de venir gonfler cette statistique à Stamford Bridge pour espérer passer. Le club de la capitale n'a par ailleurs perdu qu'un seul de ses neuf derniers matches à élimination directe en C1.

10 - En quinze rencontres de Ligue des Champions avec Paris, c'est le nombre de buts inscrits par Edinson Cavani. L'attaquant uruguayen, déjà buteur à l'aller et auteur de six buts en sept matches de C1 cette année, réalise la saison la plus prolifique de sa carrière sur la scène européenne. De bon augure avant d'aller défier le mètre 99 du gardien belge des Blues, Thibaut Courtois. #Football #PSG