Reporté une première fois en septembre en raison des risques d'insécurité graves qui planaient en Israël, le match de ce soir a de ce fait gagné en importance. Israël et la #Belgique pourraient en cas de victoire chiper la place de leader du groupe aux Pays de Galles. Israël totaliserait alors 12 points contre 11 pour les Gallois. Et si la Belgique s'impose, elle prendra le dessus sur les équipiers de Gareth Bale grâce à un meilleur goal average…

Des Diables en confiance, des Israéliens encore sonnés ?

Troisième au classement FIFA, la Belgique est logiquement favorite dans cette rencontre, surtout après les résultats de ce weekend.

Publicité
Publicité

Israël a été englouti par la marée galloise emmenée par son prophète Gareth Bale. Une lourde défaite qui constitue tout simplement le premier accroc dans une phase de qualifications qui jusque-là était parfaite.

Côté belge, c'est l'inverse. Après deux nuls consécutifs et peu brillants : 1-1 en Bosnie et 0-0 contre les Gallois, les Diables ont pété des flammes contre la modeste équipe chypriote (5-0). La concrétisation qui a souvent fait défaut s'est nettement améliorée d'un coup. Tout ça grâce à « un nouveau système de jeu ?

Un Triangle d'or Fellaini- Naingollan- Witsel

A moins d'un changement de dernière minute (Axel Witsel sera bientôt papa), l'entrejeu sera à coup sûr le même que Samedi. Naingollan qui avait enfin pu afficher tout son talent en équipe nationale dans un rôle de N°6 « créatif et rugueux à la fois », avait permis à Witsel et Fellaini d'apporter du danger.

Publicité

Avec deux buts à la clé pour "Big Mo" mais surtout une belle animation de jeu et une fluidité qui ont fait plaisir aux supporters ! Seul petit changement possible : le repositionnement de Witsel ou de Fellaini un peu plus bas que face à Chypre. Ce qui mettrait l'accent sur la reconversion. Mais ce serait tout.

Car comme l'a déclaré Marc Wilmots à demi-mot, son équipe devrait rester la même : « Mon plan n'a pas vraiment changé. On pourrait revoir le même onze que face à Chypre, mais je reste très prudent ».

La défense ne changera de toute façon pas, pas plus que les ailes occupées par De Bruyne et Hazard. Bref la seule petite interrogation concerne le poste d'attaquant. Certes Benteke a marqué face à Chypre mais Batshuayi respire la confiance et n'a eu besoin que de quelques minutes pour ouvrir son compteur but en équipe nationale. Marc Wilmots pourrait donc surprendre en alignant le buteur de l'OM d'entrée de jeu… Réponse à 20h45 pas avant !

Un match particulier, à plusieurs niveaux…

Mais si Wilmots reste fidèle à Benteke, ce serait la première fois en … 35 matchs qu'un même onze serait aligné deux fois d'affilée. De plus, ce match sera également pour "Willie" son 35e en tant qu'entraineur national. L'élève fait donc mieux que Robert Wasseige, son mentor.

Enfin, et même si ça peut paraître anecdotique, signalons qu'ne cas de victoire, la Belgique ne gagnerait pas seulement des places au classement du groupe mais également au classement FIFA.

Publicité

De la troisième place, on passerait alors à la deuxième marche du podium. Juste derrière la toute puissante Mannschaft. Ça laisse rêveur. Surtout quand on sait qu'avant le règne de Marc Wilmots, les Diables n'occupaient qu'une modeste 54e place au ranking mondial !

Bref ça tient du miracle, espérons seulement que ça continue ce soir. On sait qu'en Terre promise, ce terme n'est pas à prendre à la légère… #Football