L'interminable couloir du stade Chaban-Delmas n'a visiblement pas fait digérer à Zlatan la défaite du #PSG face à Bordeaux (2-3), hier en fin d'après-midi.

Juste avant de rentrer aux vestiaires, le Suédois, hors de lui, a ainsi clairement exprimé son opinion en déclarant :

" Cela fait 15 ans que je joue au foot et je n'ai jamais vu un arbitre aussi nul dans ce pays de merde. Ce pays ne mérite pas le PSG. Nous sommes trop bons pour ce pays. "

Même si Ibra a évidemment déjà présenté des excuses officielles, suite à la polémique déclenchée par ses propos, le mal est fait, et cette petite phrase fait dorénavant partie de sa longue collection des frasques verbales, auxquelles le joueur est plus que jamais abonné.

Publicité
Publicité

Grande gueule le Zlatan ?

Connu pour ses fréquents dérapages verbaux, parfois drôles, parfois gênants, l'attaquant de 33 ans a souvent du mal à garder la langue dans sa poche, sûrement trop aveuglé par son aura.

Retour sur ses sorties médiatiques les plus mémorables.

Quand Camara se fait chambrer

En fin de saison dernière, le climat est au beau fixe au sein du club parisien, qui se dirige tranquillement vers un doublé championnat - coupe de la ligue.

Invité sur le plateau de Bein Sports, Zoumana Camara, un des proches du Suédois à Paris, se fait chambrer par ce dernier suite à une rencontre face à Toulouse.

Lors du duplex, Zlatan n'hésite pas à tailler son coéquipier sur son physique qui serait, selon lui, peu avantageux.

" Hey Papus, tu es encore plus moche à la télé qu'en vrai. "

Le nouvel attaché de presse du PSG

Lors de la victoire du Paris Saint Germain à Lille, dans le cadre des demi-finales de Coupe de la Ligue en février dernier, Zlatan, remonté à cause des critiques sur le jeu de son équipe, ordonne en zone mixte à ses coéquipiers de ne pas répondre à la presse.

" Suivez-moi, personne ne parle, Zlatan est le boss. "

Aussi incroyable que cela puisse paraître, les autres Parisiens (avec entre autres Cavani, Lucas, ou encore Marquinhos), tous placés en file indienne derrière leur gourou, respectent à la lettre les consignes de communication du nouvel attaché de presse du PSG, dans une ode au silence qui restera dans les annales.

Publicité

Personne ne se moque de Zlatan

Après une facile victoire du Milan AC en Ligue des Champions sur la pelouse d'Auxerre, Arrigo Sacchi, ancien entraîneur et légende du club rossonero, et qui officie alors à la télévision italienne en tant que consultant, commet l'erreur fatale de se moquer de la taille des pieds de Zlatan Ibrahimovic.

Invité à s'exprimer dans la foulée, Ibra fait directement savoir qu'il n'apprécie pas ce trait d'humour, malvenu à ses yeux.

" Sacchi devrait apprendre à se taire. "

S'ensuit ensuite un échange d'amabilités entre les 2 hommes, lors de laquelle Sacchi finit par conseiller à Ibrahimovic d'apprendre les bonnes manières.

Guardiola dans le viseur

Que ce soit dans son autobiographie ou à travers son agent, Mino Raiola, Zlatan a toujours reproché à Guardiola son hypocrisie dans la gestion de son cas au Barça.

Transféré au Milan AC en septembre 2010, le Suédois tacle le technicien Catalan en le comparant au golfeur Tiger Woods, coupable de multiples adultères et dans l'œil du cyclone à l'époque.

" Publiquement, Guardiola veut être parfait, mais Tiger Woods aussi voulait l'être. "

Une proposition en or ?

Lors de son passage au FC Barcelone, une folle rumeur affirme que Zlatan entretiendrait une relation intime avec son coéquipier Gérard Piqué, ce dernier ne connaissant évidemment pas Shakira à l'époque.

Publicité

Face à l'insistance d'une journaliste à ce sujet, le Suédois la joue grand prince, et tel un sex-symbol, l'invite avec classe à passer un petit moment avec lui.

" Viens donc chez moi, tu verras si je suis gay. Et au fait, dis aussi à ta sœur de venir. "

Pas sûr que sa compagne, Helena Seger, ait apprécié. #Football