Le Paris Saint-Germain pouvait difficilement imaginer un tirage plus difficile. Comme il y a deux saisons, le club de la capitale affrontera, les 15 et 21 avril prochains, le FC Barcelone pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Après avoir arraché la qualification au tour précédent contre Chelsea, son bourreau l'an passé, les Parisiens auront de nouveau l'occasion de prendre leur revanche face à une équipe qui les a éliminé à ce stade de la compétition. En 2013 en effet, les hommes de Laurent Blanc étaient tombés face aux coéquipiers de Lionel Messi dans une double confrontation pleine de suspense : 2-2 à l'aller au Parc des Princes, puis 1-1 au Camp Nou.

Publicité
Publicité

Ironie du sort, les deux formations se sont également affrontées cette année en poule. Dans son match référence de début de saison, le Paris Saint-Germain l'avait emporté 3-2 à domicile, avant de laisser échapper la première place du groupe au retour, en s'inclinant 3-1. Le bilan entre les deux équipes est néanmoins parfaitement équilibré après sept confrontations au total : deux victoires partout, et trois matches nuls. L'un des principaux dangers pour Zlatan Ibrahimovic (suspendu au match aller) et ses coéquipiers sera incontestablement Lionel Messi, en grande forme, et surtout buteur lors de ses trois derniers rendez-vous contre le #PSG, à chaque fois en première période. Comme il y a deux ans, le Paris Saint-Germain aura la lourde tâche de se déplacer à Barcelone pour le match retour.

Publicité

Olivier Létang, directeur sportif adjoint du club parisien, n'a pas tardé à réagir : "On sait que c'est un club très fort mais on a aussi démontré qu'on avait des qualités. Il y a toujours un avantage à jouer le dernier match à la maison. Mais sur deux matches, tout est possible. La dernière fois, il nous a manqué peu de choses pour nous qualifier. Comme contre Chelsea, ce sera une revanche". Sur le site du club, le président du club Nasser al-Khelaïfi a lui aussi commenté ce tirage au sort : "Cette double confrontation sera un vrai challenge pour nous. J'ai confiance en nos joueurs, en notre coach et notre staff. Ils nous ont prouvé lors du huitième de finale qu'avec courage, détermination et talent nous pouvions surmonter tous les défis. Plus que jamais, nous serons prêts pour ces deux belles affiches. Cela serait pour nous un moment très fort dans l'histoire du Club, qui attend depuis vingt ans de disputer à nouveau une demi-finale de Ligue des champions. Notre objectif reste le même : atteindre le meilleur niveau possible en Europe".

Publicité

La Juventus privée de Pogba face à Monaco

Invité surprise des quarts de finale de la compétition après sa qualification face à Arsenal, l'AS Monaco a de son côté hérité de la Juventus de Turin, triple championne en titre du Scudetto italien. Mais la Vieille Dame sera privée de l'un de ses meilleurs éléments, Paul Pogba, blessé, et indisponible pendant près de deux mois. Un tirage qui satisfait Vadim Vasilyev, le vice-président de l'AS Monaco : "Premièrement, nous sommes très contents d'être ici, parmi les huit meilleurs équipes d'Europe, parce qu'on oublie très facilement d'où on vient. Il y a deux ans, on était en L2. Ce n'est donc que du bonheur ! La Juve sera favorite. Elle va être championne pour la quatrième fois d'affilée. On l'avait déjà affrontée en 1998 et elle nous avait éliminés. Ce qu'ils ont fait à Dortmund, c'est exceptionnel. Ce sont nos voisins, il y a beaucoup d'Italiens qui vivent à Monaco, c'est bien. J'espère que nos supporters viendront aussi nombreux. C'est déjà une belle récompense pour les risques que le président a pris. Maintenant, ce n'est que du bonus. On va jouer tranquille, avec ambition mais sans pression". Si la Juventus part incontestablement grande favorite de cette double confrontation, les Monégasques auront l'avantage de recevoir pour le match retour.

Les deux autres quarts de finale opposeront le FC Porto au Bayern Munich, et le Real Madrid et l'Atletico Madrid. Un derby, remake de la finale de la précédente édition, qui s'annonce d'ores-et-déjà très chaud. #Football