Le voir jouer est un vrai régal pour les amateurs de #Football. Philippe Coutinho est, comme on dit, un artiste du ballon rond. Il sait tout faire : dribbler, accélérer, passer et marquer. Que demander de plus ? Rien pour l'amateur de football. Mais lui, aimerait se faire une place dans le onze brésilien de Dunga. Mais la concurrence est féroce. Et malgré son talent, la pépite de Liverpool doit faire face à des joueurs comme Luiz Gustavo, Fernandinho, Oscar ou encore Willian. Pas sûr qu'il sera sur la pelouse du stade de France ce soir au coup d'envoi. C'est que Dunga opterait plutôt pour les deux premiers cités dans le milieu de terrain.

Pourtant, depuis que Dunga est aux commandes du Brésil, il a déjà fait appel à lui à quatre reprises.

Publicité
Publicité

Pas étonnant quand on voit ses statistiques cette saison du côté des Reds de Liverpool. Vingt-sept matchs joués sur vingt neuf en Premier League, vingt-quatre titularisations, quatre buts et quatre passes décisives. Qui dit mieux ? Le Brésilien s'épanouit pleinement dans l'équipe chère à Steven Gerrard. Il a d'ailleurs déjà été l'auteur de superbes buts comme contre Manchester City, récemment.

Il est arrivé à Liverpool en janvier 2013

Pourtant, tout n'a pas toujours été tout rose pour ce jeune talent du pays du ballon rond. Repéré très jeune, il fête sa première titularisation avec le Brésil à 18 ans face à l'Iran en octobre 2010. Puis il disparaît des radars de l'équipe nationale. En club pourtant, tout va bien. Avec l'Inter de Milan, il montre tout son talent dès son premier match avec un superbe coup-franc contre la Fiorentina.

Publicité

Il est ensuite prêté à l'Espanyol de Barcelone avant de rejoindre, avec le succès que vous savez, Liverpool en janvier 2013 pour la somme de dix millions d'euros. Dunga est séduit et le rappelle donc, des années après sa première titularisation, en sélection. Le 15 octobre dernier, face au Japon, il est à l'origine de deux des quatre buts brésiliens, dont une passe décisive pour Neymar. C'est sûr, il incarne la nouvelle génération sur laquelle le coach veut s'appuyer. Mais le chemin est encore long pour que Coutinho, 22 ans et champion du Monde des moins de 20 ans en 2011, se fasse une place au soleil au sein de l'équipe nationale brésilienne. « C'est une grande consécration d'être ici avec la sélection. Il y a de très grands joueurs dans cette équipe. J'espère pouvoir tirer profit de cette semaine internationale et montrer que je peux encore progresser en évoluant au milieu de toutes ces grandes stars », a-t-il commenté. Coutinho. Chapitre 2. C'est parti !