En seizièmes de finales du tournoi de Miami (ATP 1000), Rafael Nadal, troisième joueur mondial et deuxième tête de série, a dû s'avouer vaincu face à son compatriote Fernando Verdasco, 34ème joueur mondial et 29ème tête de série. Quelle surprise ! Et pourtant, Rafa n'a jamais vraiment semblé en mesure de prendre l'ascendant sur son adversaire, montrant de nombreux signes de fébrilité dans son jeu. Verdasco proposant un beau spectacle avec une bonne première balle de service et quelques montées au filet très intéressantes. A 4-3 pour Verdasco dans la première manche, Rafa craqué sur son service, avec une double faute permettant à son opposant de passer devant à 5-3.

Publicité
Publicité

Pourtant, le troisième joueur mondial a rapidement réagi en contre-breakant immédiatement pour revenir à 5-4. Mais il a de nouveau perdu son service dans le jeu qui a suivi. Première manche pour Verdasco !

Nadal a très bien commencé le deuxième set en s'offrant d'emblée trois balles de break. Mais il n'a pas su les concrétiser. A deux jeux partout, il a tout de même réussi le break pour définitivement s'envoler dans cette deuxième manche, dans laquelle son compatriote s'est montré beaucoup plus fébrile, commettant des fautes qu'on n'avait pas vues dans la première partie du match. Rafa semblait donc parti vers une qualification pour les huitièmes de finales.

Break à 2-1 pour Verdasco dans le troisième set

Mais c'était sans compter sur l'abnégation de Fernando Verdasco qui n'aura pas tremblé dans la troisième manche, retrouvant son jeu du début de rencontre.

Publicité

A ce moment du match, preuve de la grosse bataille que se sont menée les deux hommes, le chrono affichait 1h30 de jeu. Un spectacle beau à regarder avec deux joueurs au jeu similaire, deux gauchers frappant de gros coups droits et un revers à deux mains un peu plus fébrile. A 2-1, le 34ème joueur mondial a réalisé le break et il a confirmé sur son service, menant quatre jeux à un. Nadal n'arrivera plus à revenir et devra s'avouer vaincu face à son solide adversaire du jour qui n' rien lâché, hormis dans le deuxième set. Preuve d'un jeu encore pas tout à fait au point, le Majorquin a commis trente-deux fautes directes pour seulement dix-huit coups gagnants. On sait que le ciment n'est pas sa surface de prédilection mais ce Nadal-là devra travailler sa nervosité, notamment sur les points importants en vue de la saison sur terre battue. En huitièmes de finale, Verdasco retrouvera l'Argentin, Juan Monaco, classé 46ème à l'ATP.

http://fr.blastingnews.com/sport/2015/03/tennis-juan-martin-del-potro-signe-son-grand-retour-a-miami-00322281.html

http://fr.blastingnews.com/sport/2015/03/indian-wells-federer-et-djokovic-favoris-raonic-en-trouble-fete-00314789.html #Tennis