Après la défaite subie en Irlande, le XV de France avait l'occasion de se relancer en recevant le Pays de Galles au Stade de France. Malheureusement, l'équipe de France a rendu une copie identique au match précédent, avec une défaite à la clé. Maladroits en phase offensive, les bleus souffrent des mêmes maux. Retour sur cette nouvelle déconvenue...

Une première mi-temps accrochée

Après une Marseillaise entonnée a cappella, arrachant quelques larmes à Brice Dulin, les Bleus reviennent rapidement à la réalité. Romain Taofifenua, titulaire pour la première fois, se met rapidement à la faute et permet à Leigh Halfpenny d'ouvrir le score après sept minutes.

Publicité
Publicité

Les Gallois mènent 3-0. A l'image des Irlandais, les hommes de Warren Gatland jouent de manière pragmatique, et cherchent principalement à occuper le terrain. À l'inverse, les Français tentent de déployer du jeu mais multiplient les fautes de main, bien gênés par la défense galloise. Après une première mi-temps hachée et deux nouvelles pénalités, le Pays de Galles mène 6 à 3. Leigh Halfpenny a réalisé un sans-faute au pied, alors que Camille Lopez a raté deux pénalités.

Le Pays de Galles à sa main

Les hommes de Philippe Saint-André reviennent sur la pelouse avec de nouvelles intentions. Les Bleus enchaînent enfin les temps de jeu et mettent à la faute la défense galloise. À 25 mètres face aux poteaux, Camille Lopez ne tremble pas et remet les deux équipes à égalité 6-6, après huit minutes de jeu.

Publicité

Malheureusement, le sursaut d'orgueil tricolore est éphémère et les Gallois remettent la main sur le ballon. À la 51ème minute, Romain Taofifenua se met à la faute sur un maul gallois, permettant à Halfpenny d'ajouter trois points. Les Français sont menés 6 à 9.

Face à l'organisation et la rigueur des diables rouges, le XV de France déjoue et perd la bataille de l'occupation du terrain. À l'heure de jeu, le demi de mêlée gallois Rhys Webb s'échappe au ras d'un regroupement, trouve Charteris en soutien qui transmet à Dan Biggar. Le demi d'ouverture marque le premier essai du match en bout de ligne. Excentré, il ne transforme pas sa réalisation, mais son équipe mène 14 à 6. Face à des Bleus relativement inoffensifs, le XV du Poireau développe son jeu et obtient une nouvelle pénalité à la 64ème minute suite à un maul écroulé. À 40 mètres des poteaux, Leigh Halfpenny convertit et offre 11 points d'avance à ses coéquipiers, 17-6.

À 15 minutes de la fin du match, l'issue semble inéluctable.

Publicité

Pourtant, comme face à l'Irlande deux semaines auparavant, l'équipe de France va faire preuve d'orgueil. Dos au mur, les Bleus parviennent à retrouver un élan offensif, à l'issue d'une longue séquence des avants, le ballon est rapidement éjecté vers le large et Brice Dulin conclut en bout de ligne. C'est le deuxième essai français dans le tournoi. En bord de touche, Lopez transforme l'essai et ramène l'équipe de France à quatre points, 13-17. Malgré leurs efforts, les dix dernières minutes ne permettent pas aux Bleus de revenir au score. À la 73ème minute, la mêlée tricolore est pénalisée et Halfpenny ajoute trois points, scellant le score de la partie, 13-20. Comme un symbole, la dernière opportunité française est gâchée par un en-avant de Rémi Talès à 15 mètres de l'en-but...

C'est la quatrième défaite consécutive de l'équipe de France contre le Pays de Galles. Après la défaite en Irlande, les Bleus devaient réagir, ils ont confirmé leurs doutes. Dans 15 jours, les hommes de Philippe Saint-André se rendront en Italie pour retrouver de la confiance. Ce n'est pas gagné... #Rugby