Elle avait battu Laure Manaudou en 2005, et remporté, aux JO de Londres 2012, trois médailles dont l'une d'or ; mais aujourd'hui, c'est sur sa tombe que l'on dépose des lauriers. Dans la nuit du 9 au 10 mars, la nageuse Camille Muffat à trouvé la mort dans un crash d'hélicoptère en Argentine. Elle participait à l'émission d'aventure Dropped, organisée par TF1.

A 15 ans, elle défait la championne de France en personne, à 22 ans elle remporte elle-même le titre de championne olympique, à 24 ans, elle prend sa retraite sportive et sa vie s'achève à 25 ans. L'existence de cette jeune femme aura été, jusqu'au bout, à l'image de ses performances de nageuse : une course fulgurante.

Publicité
Publicité

« La nouvelle Laure Manaudou », c'est ainsi que les médias l'avaient surnommée en 2005. Mais, Camille a toujours refusé ce titre. Être dressée contre la championne des championnes et lui disputer la première marche du piédestal ? Très peu pour la grande blonde : d'une part, à cause de son tempérament timide et discret qui lui faisait détester les feux de la rampe ; d'autre part, elle était effrayée à l'idée qu'un jour, son aînée finisse par se retourner contre elle.

Lorsqu'elle avait annoncé qu'elle mettait un terme à sa carrière, qui semblait pourtant si prometteuse, la nouvelle avait choqué. Sa décision avait été prise brusquement, à quelques jours seulement des championnats d'Europe, et bien qu'une altercation avec son entraîneur de toujours, Fabrice Pellerin, en ait été le déclencheur, la raison profonde se trouvait ailleurs : sa carrière de sportive de très haut niveau commençait à lui peser lourdement.

Publicité

C'est donc un repli vital qu'elle a opéré ; mais, ce qu'elle croyait n'être qu'un au revoir aux bassins s'est très rapidement transformé en adieu, de la manière la plus brutale qui soit.

Son souhait de toujours était de participer à l'émission Koh Lanta, mais elle avait fini par prendre place dans l'équipe de Dropped, autre programme d'aventure diffusé par TF1. Celui-ci semble d'ailleurs plus à la hauteur de ses compétences puisqu'il ne rassemble que des sportifs de haut niveau, dont deux, Florence Arthaud (navigatrice) et Alexis Vastine (boxeur) ont connu le même sort tragique. Comble de l'ironie : trois jours avant sa disparition, Camille avait posté sur Facebook un dernier message rempli de joie :

« Tout va bien pour moi. Départ d'Ushuaia tôt ce matin. A bientôt. »

Adieu, Camille.