93'. Anderlecht s'arrête donc ici après un excellent parcours dans la compétition. Kovalenko aura été le véritable bourreau des Belges. Les Ukrainiens joueront, ce lundi, contre Chelsea ou Rome. L'autre demi-finale aura lieu à 17h ce vendredi.   

89'. Vancamp remplace Leemans et Fursov monte au jeu à la place de Vachiberadze.  

87'. GGGGGOOOOOAAAALLLLL!!!!Doublé de Kovalenko qui s'y prend à deux reprises pour tromper Svilar (1-3).  

86'. Les Anderlechtois ont probablement laissé passer leur chance.  

82'. Cools remplace Oméonga.  

80'. GGGGGOOOOAAAALLLLL!!!!! Bien servi par Kovalenko, Arendaruk inscrit le deuxième but des Ukrainiens (1-2).

Publicité
Publicité

Quel retournement de situation! Les deux remplaçants sont en train de faire la différence.  

78'. Carte jaune pour Leemans.  

76'. GOOOOOOOAAAAALLLLL!!! Egalisation de Kovalenko bien lancé en profondeur et qui trompe Svilar (1-1).  

69'. Carte jaune pour Arendaruk qui simule dans le rectangle.  

67'. Belle phase de jeu avec Oméonga qui tire juste au-dessus.  

64'. A Anderlecht, le buteur Bourard est remplacé par Mangala qui reçoit d'emblée une carte jaune pour une poussée fautive.  

63'. Shtander est remplacé par Kovalenko.  

60'. Anderlecht se rapproche de la finale. Quel exploit!

57'. Arendaruk remplace Hlahola au Shakhtar.  

55'. GGGGGGGGGGGOOOOOOAAAALLLLLL!!!! Bourard de la tête sur corner (1-0). On le sentait venir ce petit but. 

54'. Le pressing s'intensifie. 

52'. Les Mauves entament bien la deuxième mi-temps.

Publicité

 

51'. Tir de Lukabakio déviée par Kudryk sur le poteau. Quelle occasion! 

48'. Centre dangereux de Kawaya repoussé par la défense ukrainienne. 

47'. Qui rejoindra Chelsea ou Rome en finale?

14h03. Coup d'envoi de la deuxième mi-temps.

46'. Mi-temps à Nyon après un dernier tir ukrainien.

42'. Shtander lance bien Boryachuk qui est hors-jeu.

35'. Anderlecht est de mieux en mieux dans le match.

32'. Tête d'Iseka repoussée par le gardien ukrainien.

30'. La finale aura lieu ce lundi.

26'. Lukabakio est très remuant sur son flanc.

21'. Beau retour du défenseur, De Medina, sur un contre ukrainien.

19'. Tir de Boryachuk dans les bras de Svilar. Décidément, l'attaquant ukrainien est en forme.

18'. Belle petite ambiance dans le stade de Nyon, sous le soleil.

16'. Première carte jaune de la partie pour Bourard.

14'. Poteau pour le Shakhtar. Très bel envoi de Boryachuk.

10'. Beau mouvement avec Lukabakio sur le flanc droit. Yseka tente le retourné acrobatique sur le centre.

Publicité

5'. Les premières minutes sont équilibrées.

2'. L'homme à suivre à Anderlecht est le buteur Iseka.

1'. Coup d'envoi du match.

Voici les compositions:

Anderlecht: Svilar, Denayer, De Medina, Matthys, Leemans, Oméonga, Bourard, Bastien, Lukebakio, Leya Iseka, Kawaya.

Shakhtar Donetsk: Kudryk, Kyryukhantsev, Sahutkin, Matviyenko, Hladchenko, Vachiberadze, Phikalonok, Zubkov, Hlahola, Boryachuk, Shtander.

A Anderlecht, si tous les regards sont déjà portés vers dimanche et le choc face au Standard dans le cadre des play-offs 1 et la course pour le titre, un match va retenir l'attention de tous les supporters bruxellois, ce vendredi après-midi : la demi-finale de la Youth League à Nyon, en Suisse, entre les jeunes petits mauves (U19) et les Ukrainiens du Shakhtar Donetsk. L'enjeu ? Une place en finale de cette compétition très suivie, la Ligue des Champions pour les jeunes. Et pas contre n'importe qui car le vainqueur affrontera ni plus ni moins que Chelsea ou l'AS Rome. Une fameuse affiche ! #Belgique

Des victoires contre Barcelone et le FC Porto

Les gamins présents, cet après-midi, sur le terrain seront les stars de demain. Et certains d'entre eux sont déjà suivis par de grosses écuries européennes. Car oui, beaucoup de scouts s'intéressent à cette compétition et viennent y réaliser leur « marché ». C'est donc à Nyon que se trouvent actuellement les grands joueurs de demain. Dans le noyau des jeunes Anderlechtois, on retrouve des éléments qui s'entraînent déjà avec le noyau A. Leur prestation sera particulièrement suivie à ce stade d'une compétition européenne. Il s'agit d'Hervé Matthys, le capitaine, Samuel Bastien, Andy Kawaya et Aaron Leya Iseka. Ces deux derniers sont d'ailleurs déjà connus des supporters anderlechtois car ils ont déjà évolué plusieurs fois sous le maillot de l'équipe première. C'est dire le potentiel qui les habite déjà. Mo Ouahbi, le coach de ces U19, veut prôner le beau #Football et la possession de balle avec un jeu tout en technique. « C'est comme ça que nous avons battu Barcelone. En allant les chercher haut car ils n'aiment pas être privés de ballon », a-t-il expliqué. Et Anderlecht ne dérogera pas à ses habitudes pour affronter le club ukrainien. Pour en arriver à ce stade de la compétition, l'équipe a déjà battu des calibres du style, Barcelone donc, et également le FC Porto. Ce n'est donc pas un hasard si les espoirs se retrouvent si loin. Dans le club, tout le monde croit à l'exploit et rêve d'une finale face à Chelsea, le club anglais où milite Charly Musonda, un Anderlechtois pure souche. Le club croise les doigts ! Le titre suprême n'est plus si loin…