A l'occasion de la 31e journée du Calcio, la rencontre qui s'est disputée samedi soir entre la Juventus et la Lazio s'annonçait à coup sûr comme un match palpitant.

Imaginez un peu : le leader, la Juve, qui reçoit son dauphin au classement, la Lazio. Des Romains en grande forme qui ont enchaîné pas moins de huit victoires consécutives et qui comptent dans leur rang, l'une des plus belles révélations de la saison : Felipe Anderson, encadré par des joueurs d'expérience et des noms bien connus comme Miroslav Klose. De l'autre, le leader incontesté du championnat, triple champion d'Italie d'affilée (30 fois en tout) et qui compte quelques légendes en son sein : Buffon, Chiellini, Marchisio et Tevez.

Publicité
Publicité

Bref, tout était fait pour que ce match soit palpitant…

Mais en réalité, il n'en a rien été ! La faute à une Juve bien trop forte pour sa concurrente et qui a tué le match en première mi-temps suite à des goals de Tevez et Bonucci. Le premier sur une nouvelle action de génie à la 17e, le deuxième sur une action de pur avant-centre de … Bonucci, un des trois défenseurs centraux alignés par Allegri. Bref, à la 28e, le match était plié ! Les Laziali ont bien sûr eu le mérite d'essayer mais c'est tout. La Vieille Dame est tout simplement trop forte pour le Calcio, ses 73 pts et sa place de leader en attestent. La Lazio reste elle deuxième avec 58 pts grâce à la nouvelle contre-performance de sa grande rivale l'AS Rome.

Cette dernière n'a pu faire mieux qu'un triste 1-1 face à l'Atalanta.

Publicité

C'est le vétéran italien Francesco Totti qui avait ouvert le score sur pénalty avant que les Bergamasques ne répliquent eux aussi sur pénalty et via German Denis. Un nul, leur 10e en 15 matchs disputés en 2015 qui ne leur permet pas de reprendre la deuxième place à la Lazio. A égalité de points, la Louve doit laisser la deuxième marche du podium pour une moins bonne différence de buts !

Le derby milanais n'est plus ce qu'il était…

Dans les autres matchs disputés ce weekend, signalons la victoire de Naples 0-3 à Cagliari. L'équipe napolitaine a réussi à confirmer les bons résultats de ces dernières semaines (notamment le 1-4 à Wolfsburg en EL) et reprend sa marche en avant après quelques semaines compliquées. Au classement, le Napoli est 4e avec 53 pts.

Ensuite, plus inhabituel, ce ne sont pas moins de cinq match nuls qui ont été constatés ! Une véritable épidémie qui a également touché le derby milanais Inter - AC Milan. Ce qui aurait été un sommet il n'y a pas si longtemps, a accouché d'un triste 0-0. Les deux équipes de la capitale Lombarde font une fois de plus de la figuration au classement, en occupant les 9e et 10e places, l'AC Milan dominant son voisin et ennemi juré pour un seul point (44 et 43 pts).

Des positions et un jeu absolument indignes de leur glorieux passé …

Pour consulter l'actualité des autres championnats, c'est par ici : France , Espagne, Angleterre, Pays-Bas, Belgique et Allemagne. #Football