Dès la saison prochaine, et pendant trois ans au minimum, soit jusqu'en 2018, la reine des compétitions européennes de football donnera plus d'importance aux vainqueurs des championnats nationaux.

Champions League : Un tirage au sort programmé pour éviter les chocs 

Chaque année, à la fin du mois d'août, l'UEFA organise en grande pompe le tirage au sort de la phase des poules de la Ligue des Champions.

Les 32 équipes qualifiées sont ainsi divisées en 4 chapeaux de 8 équipes.

Jusque là, le chapeau 1, qui regroupait les équipes qualifiées les mieux classés au classement UEFA des clubs, réunissait évidemment les plus grosses firmes du continent, bien heureuses de s'éviter à la fin de l'été pour mieux se retrouver au printemps.

Publicité
Publicité

Bien sûr, du chapeau 2 jusqu'au 4, les autres heureux élus étaient, eux aussi, disséminés en fonction de leurs points au ranking UEFA des clubs.

A l'aube de la #Champions League 2014-2015, le chapeau 1 réunissait, en dehors du #Real Madrid, tenant du titre, à peine 3 champions, c'est à dire le Bayern Munich, le Benfica Lisbonne, et enfin l'Atletico Madrid. 

Un chapeau 1 rééquilibré pour des groupes plus indécis

La réforme du tirage au sort est simple.

Même si elle ne concerne que le premier chapeau, elle aura des répercussions mécaniques sur les trois autres. 

En effet, les dirigeants du football européen ont décidé de faire du chapeau 1 une récompense exclusivement réservée aux champions des 7 championnats les mieux classés au classement de l'UEFA.

Par ailleurs, si le vainqueur de la C1 venait aussi à être champion de son pays, le dernier ticket serait alors réservé au pays dont le championnat est classé à la huitième place continentale.

Publicité

Par exemple, pour la saison 2014-2015 encore en cours, le tirage au sort de la Champions League se serait avéré bien différent si la réforme avait déjà été appliquée.

Le chapeau 1 aurait réuni en son sein respectivement, l'Atletico Madrid, champion d'Espagne,Manchester City, champion d'Angleterre, le Bayern Munich, champion d'Allemagne, Benfica, champion du Portugal, la Juventus Turin, championne d'Italie, le #PSG, champion de France, le CSKA Moscou, champion de Russie, et enfin le Real Madrid, tenant du titre.

En déplaçant dans le chapeau 2 des écuries aussi reconnues que le Fc Barcelone, Chelsea, Arsenal, et le Fc Porto, la compétition se serait avérée, et ce dès les premières journées, beaucoup plus équilibrée et homogène, mais surtout bien plus disputée.

Grâce à ce changement, notre Ligue 1, actuellement classée sixième championnat européen, aurait la certitude de voir son vainqueur être placé dans le chapeau 1.