A la mi-avril, il est bien rare de voir un club encore en lice dans toutes les compétitions où il était engagé en début de saison.

Finalement, au terme de nombreuses remises en question, et en dépit d'un jeu pas toujours flamboyant, le club de la capitale est en train de réussir son incroyable pari.

Les 2 Coupes comme en 1998 ?

Dès demain, un Stade de France de gala accueillera le #PSG, ainsi que le Sporting Club de Bastia, en finale de la Coupe de Ligue.

Lors de la première édition de cette compétition, disputée lors de la saison 1994-1995, le match décisif avait déjà opposé les deux clubs, et finalement vu Paris l'emporter sur le score de 2-0 grâce à des réalisations d'Alain Roche et de Raï.

Publicité
Publicité

Tenant du titre, le club du président Al-Khelaïfi ne devrait normalement pas rencontrer de problèmes face aux hommes de Ghislain Printant, mais devra se souvenir qu'il s'était incliné sur le lourd score de 4-2 en championnat sur l'île de Beauté, dans un stade Armand Cesari de Furiani en fusion.

En l'emportant 4-1 face à l'As Saint-Étienne mercredi en demi-finales de la Coupe de France, les coéquipiers de Marco Verratti se sont offerts un second ticket pour le Stade de France.

Finalistes en 2011, vainqueurs en 2010, les Franciliens rencontreront en finale un autre habitué de la doyenne des compétitions françaises, l'AJ Auxerre.

Sacrés à 4 reprises, les Bourguignons, actuellement en Ligue 2, tenteront de reproduire leur performance de 2003, lorsqu'ils avaient réussi à piéger le PSG de Luis Fernandez 2-1 à Saint Denis.

Publicité

La passe de 3 en championnat ?

En Ligue 1, les hommes de Laurent Blanc se sont rassurés en l'emportant 3-2 au Stade Vélodrome face à l'OM.

En plus de distancer un concurrent direct pour le titre, les champions de France 2013 et 2014 ont surtout trouvé leur rythme de croisière et ne semblent plus disposés à perdre de points en route.

Néanmoins, malgré un calendrier relativement favorable, ils devront se passer de Zlatan Ibrahimovic, suspendu pour 4 matchs à partir de lundi prochain, suite à ses propos injurieux à l'encontre de l'arbitrage après une défaite à Bordeaux.

Le droit de rêver ?

En Ligue des Champions, la qualification arrachée face à Chelsea a donné confiance au PSG.

Malheureusement, il sera privé de Verratti et Zlatan, suspendus tous les 2, pour la réception du FC Barcelone, prévue ce mercredi 15 avril.

Si Messi, Neymar et Suarez voudront vite gâcher la fête au Parc des Princes, les blaugranas devront garder à l'esprit qu'ils s'étaient inclinés 3-2 à Paris lors de la phase de poule disputée à l'automne dernier. #Football