Lyon à nouveau leader 

En l'emportant 2-0 face à Bastia en match décalé de la 32ème journée de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais a repris provisoirement les commandes du championnat devant le Paris Saint-Germain, à qui il reste néanmoins un match en retard à disputer à domicile face à un relégable, le FC Metz.

Grâce à des réalisations tardives de Mohamed Yattara et de l'inévitable Alexandre Lacazette, les hommes d'Hubert Fournier ont préparé de la meilleure des façons qui soit le derby, prévu dimanche soir à 21 heures face à l'AS Saint Etienne.

Quant aux Verts de Christophe Galtier, présent à Gerland mercredi soir, leur victoire 1-0 face à Nantes, enregistrée dimanche dernier, leur permet, avec 56 points, de se replacer à seulement 2 points de Monaco, et d'une troisième place synonyme de tour préliminaire de Ligue des Champions à disputer cet été.

Publicité
Publicité

Ce sont donc deux équipes en pleine confiance qui croiseront le fer dans un Stade de Gerland où l'ambiance sera forcément débridée, tant l'animosité est forte entre Lyonnais et Stéphanois.

Un premier match à sens unique 

Le 30 novembre dernier, l'ASSE avait enfin offert à ses supporters une victoire à domicile face à son ennemi juré. Incapables de battre leurs voisins au stade Geoffroy-Guichard depuis 1994, les Stéphanois ont effacé cette statistique peu glorieuse de façon éclatante.

Ainsi, les coéquipiers de Loïc Perrin, emmenés par un Max-Alain Gradel de feu, auteur de 2 passes décisives, avaient réalisé le match parfait.

En ouvrant le score par l'intermédiaire de Moustapha Bayal Sall peu après la fin du premier quart d'heure, les vainqueurs de la Coupe de la Ligue 2013 avaient assommé l'OL en doublant la mise grâce à Ricky Van Wolfswinkel juste avant la mi-temps.

Publicité

Enfin, Renaud Cohade avait corsé l'addition à la 68ème minute, avant qu'Alexandre Lacazette ne cède face à la pression du public, en frappant à côté son penalty en fin de match. 

Aulas suspendu, mais pas pour le derby ! 

En pleine guerre contre l'Olympique de Marseille, qui a rassemblé toutes ses déclarations tapageuses sur l'arbitrage français depuis 1999, l'emblématique président lyonnais, adepte des tweets pour le moins salés à l'encontre des hommes en noir, a été suspendu 2 matchs de toute fonction officielle en début de semaine par la Ligue de #Football Professionnel, suite à ses sorties incriminant M.Turpin après le choc disputé par son club face au PSG.

Néanmoins, Jean Michel Aulas sera bien là dimanche soir en tribune officielle, sa sanction ne prenant effet qu'à partir de la date du 20 avril. #Lyon sport