Décidément, Tomas Berdych, le 9ème joueur mondial, ne réussit pas du tout à Gaël Monfils, 19ème mondial. Alors qu'il s'était déjà incliné en début d'année au tournoi de Rotterdam, 6/1-6/4 au stade de quarts de finale, il a de nouveau courbé l'échine face au géant au service de plomb. Mais cette fois, sur blessure.

Alors que l'on jouait le début du deuxième set, Gaël a glissé en allant chercher une balle sur le côté du court. Ne parvenant pas à se relever et montrant des signes de douleur, on a vite compris que le Français aurait du mal à poursuivre sur le ciment bleu de Floride. Gentiment, Berdych a passé le filet pour venir relever son adversaire.

Publicité
Publicité

Mais ce geste fair-play n'aura pas réussi à remettre le Français sur pieds. Après une interruption de quelques minutes et l'intervention du médecin, Monfils a dit stop. Son corps n'aurait pu su suivre. Si, sur les images, c'est sa cheville qui semble prendre un fameux coup, en réalité c'est de la hanche droite qu'il souffre. Dans cette deuxième manche, le score était de deux jeux partout, 0-15 sur son service. Un service qu'il a perdu en reprenant le match. Il a donc préféré stopper les frais pour épargner la suite de sa saison car la gêne ne semble pas trop grave.

Dix-huit fautes directes pour Monfils

Que retenir dès lors de ce match, hormis cette blessure ? Que Gaël n'a de nouveau pas « eu facile » face au Tchèque dans le premier set. Tout avait pourtant bien commencé avec une balle de break pour lui, dès le premier jeu, qu'il n'a pourtant pas su concrétiser.

Publicité

Mais à 2-1 pour Berdych, le Tchèque est passé devant en breakant. 3-1 puis 4-1. Ce premier set semblait déjà presque plié. Surtout que dans le sixième jeu, le 9ème joueur mondial s'est procuré pas moins de…cinq balles de break. Mais le Français est parvenu à les sauver. Les deux joueurs sont alors parvenus à conserver leur mise en jeu et Berdych s'est logiquement imposé six jeux à trois sur le court central de Miami. Petite statistique intéressante dans ce premier set : les deux joueurs ont chacun réalisé treize points gagnants mais Berdych a commis cinq fautes directes pour…dix-huit du côté de Monfils. C'est dire la différence de régularité et le manque d'application dans le chef du Français. La suite, vous la connaissez. Puisse-t-on espérer que cette blessure ne portera pas préjudice à Gaël pour la suite de la saison sur terre battue.

http://fr.blastingnews.com/sport/2015/03/coupe-davis-gilles-simon-entamera-les-hostilites-face-a-l-allemagne-00294119.html

http://fr.blastingnews.com/sport/2015/02/tennis-monfils-doit-s-avouer-vaincu-face-a-un-impressionnant-berdych-a-rotterdam-00270849.html #Tennis