Drôle d'épilogue pour ce " combat du siècle ", remporté sans panache dans la nuit de samedi à dimanche par Floyd Mayweather Junior aux dépens de Manny Pacquiao.

Déjà hué lors de la pesée après avoir déclaré être le meilleur boxeur de tous les temps, l'Américain a ensuite démontré toute la qualité de son jeu de jambes lors du combat.

Réputé pour son style ultra-défensif et sans futilités, Money a finalement passé son temps à esquiver, ou fuir, c'est selon, les nombreuses tentatives d'attaques du Philippin, déterminé à prouver qu'il valait mieux que cette image de pré-retraité qui lui collait à la peau depuis plusieurs mois.

Publicité
Publicité

Vainqueur au points par décision unanime des juges (118-110,116-112, 116-112) et toujours invaincu, avec 48 victoires en autant de combats professionnels (26 K.O.), Mayweather Junior ne s'est pas attiré la sympathie du grand public au terme de ce duel fermé à double tour par l'athlète de 38 ans.

Pacquiao a omis de parler de sa blessure, et risque le prison

Ovationné pour sa volonté totale d'aller de l'avant lors de la réunion de Las Vegas, Pacman semble s'être fourrés dans de sérieux problèmes pour avoir à tout prix voulu combattre.

Hier, le staff du boxeur de 36 ans annonçait ainsi à la presse qu'il allait prochainement se faire opérer de l'épaule.

Pacquiao lui même a aussi admis que sa douleur, récurrente, s'était réveillée lors du 3ème round du match face à Mayweather.

Publicité

Le hic, c'est qu'en amont du combat, le Philippin n'a pas considéré comme utile de préciser à la Nevada Athletic Commission, qui veille au bon déroulement et à l'éthique des maths de boxe dans son état, qu'il connaissait ce handicap à cet endroit clé, et que cela pouvait nécessiter des examens complémentaires.

Deux individus ont même déjà déposé plainte pour parjure contre Pacquiao et son manager Michael Koncz, ainsi que contre le promoteur Top Rank.

Ils reprochent en effet à tous ces acteurs d'avoir trahi la confiance des spectateurs, qui ont majoritairement grassement payé leurs billets au marché noir, des téléspectateurs, qui, aux USA, ne pouvaient suivre le match qu'en pay-per-view payant (90 dollars!), ou encore des éventuels parieurs ayant misé sur une victoire de Pacman. 

Si ces accusations venaient à être prouvées devant une cour de justice du Nevada, Pacquiao risquerait 5000 dollars d'amende, mais surtout entre 1 et 4 ans de prison. 

Mais aujourd'hui, surtout, une sérieuse question se pose : le " combat du siècle " a-t-il été arrangé ? #Loi