19:53. FRANCFORT REMPORTE SA QUATRIÈME LIGUE DES CHAMPIONS ! C'est donc sur un but de Mandy Islacker, dans les arrêts de jeu, que Francfort prive Paris de la première C1 de son histoire. Le match fut accroché, engagé, équilibré mais ce sont finalement les Allemandes qui sont sacrées. Comme le disait Gary Lineker, "le foot est un sport qui se joue à onze contre onze, mais à la fin c'est toujours l'Allemagne qui gagne". Les Parisiennes avaient pourtant répondu à l'ouverture du score de Celia Sasic par une réalisation de Marie-Laure Delie, mais les Françaises ont cédé dans les derniers instants. Que de déception pour le #PSG...

94'. Un dernier changement pour le PSG, Asllani est remplacée par Sarr, pour l'ultime coup franc du match.

Publicité
Publicité

Et dans la continuité de l'action, Cruz ne peut reprendre un ballon qui flirte devant la ligne. C'était la dernière chance des Parisiennes...

92'. BUT POUR FRANCFORT !!!!! Que c'est cruel pour le PSG, Mandy Islacker reprend d'une volée de l'extérieur du pied gauche le ballon qui avait été dévié par deux fois, lors de deux duels aériens. Le danger était venu sur un centre de la gauche vers la droite. Cela ressemble au but du KO de la part des Francfortoises !

90'. Il y a 4 minutes de temps additionnel. 

87'. Oh la grosse occasion d'Islacker pour Francfort, qui passe au dessus du but alors que son tir, de l'extérieur de la surface, avait beaucoup d'effet. Laudehr est quant à elle remplacée par Ando. Les Allemandes poussent dans cette fin de match.

86'. Le coup franc de Marozsan qui suit est dévié par le mur parisien mais l'arbitre ne siffle par corner.

Publicité

Le PSG peut se dégager alors que Laudehr doit quitter le terrain pour se faire soigner à nouveau.

84'. Krahn est avertie par l'arbitre, pour avoir laissé trainer son pied après avoir perdu un duel face à Laudehr. Le jeu est arrêté car la joueuse allemande semble s'être blessée au genou. 

83'. Un coup franc de Dali sur le côté droit parisien est dévié au premier poteau, de la tête, par Kaci mais cette tentative passe largement à côté de la cage de Francfort. 

81'. Une frappe de Laudehr, qui rentre sur son pied droit de la gauche vers la droite, passe au dessus mais la gardienne parisienne était sur la trajectoire. 

80'. Il y a moins d'actions dans cette fin de rencontre, on sent toute la tension à l'approche du coup de sifflet final, ou bien de la prolongation... 

79'. Deuxième changement à Francfort avec la sorite de Schmidt et l'entrée de Huth. 

76'. On entre dans le dernier quart d'heure de cette finale, et les débats sont toujours très équilibrés. Bien malin celui qui pourrait donner le nom du vainqueur de ce match.

Publicité

74'. La capitaine parisienne Delannoy est avertie pour un tacle par derrière, très en retard, sur la francfortoise Laudehr. 

69'. Une frappe de Boquete pour Francfort passe largement à côté du but, l'Espagnole tente sa chance après une première frappe contrée de l'une de ses partenaires, Garefrekes.

66'. Un corner pour Paris, c'est assez rare. À Francfort, on en profite pour faire entrer Islacker à la place de Crnogorcevic. Et sur la reprise du jeu, gros coup de tête de Georges qui passe à côté du but.

63'. Le PSG semble avoir laissé passer l'orage, sans encaisser de but, alors que celui-ci n'était pas loin. Aux Parisiennes de se montrer maintenant dangereuses pour tenter de prendre l'avantage dans cette finale. 

60'. Et deuxième changement au PSG, Boulleau également diminuée cède sa place à Henning. Le jeu reprend par un corner pour les Parisiennes, après une frappe de Dali.  

58'. Premier changement au PSG avec l'entrée de Georges à la place d'Alushi, diminuée physiquement et qui n'a pas réalisé un grand match. Il y a du coup un léger réajustement tactique.

52'. Nouvelle grosse occasion pour Francfort, avec une tête de Kuznik sur un corner de la droite vers la gauche. Le ballon se logeait sous la barre mais Kiedrzynek peut claquer le ballon en corner. 

49'. Double occasion pour Francfort !!!!! En 1 minute, deux situations très nettes avec une première frappe de Sasic, malgré un retour de Delannoy, dans un angle assez fermé de la droite et repoussée en corner, et une seconde de Boquete sur la gauche, à bout portant, mais repoussée sur la ligne par Krahn.

47'. Très belle intervention dans la surface de Boulleau sur Schmidt, alors qu'une Francfortoise se montrait dangereuse. Le tacle de la défenseur parisienne est efficace pour repousser le danger. 

46'. C'est reparti dans ce match, ce sont les Allemandes qui donnent le coup d'envoi de cette seconde période. On rappelle qu'il y a 20 000 spectateurs dans ce stade de Berlin, une bien belle affluence. 

18:48. LE PSG A ÉTÉ MENÉ, IL A SU RECOLLER. Cette finale de Ligue des Champions avait très mal commencé pour les Parisiennes, qui ont subi le pressing des Francfortoises et qui ont logiquement encaissé un but de Celia Salic, de la tête. Mais en deux minutes, le PSG s'est révolté pour égaliser avec Marie-Laure Delie, de la tête encore, sur sa seule grosse occasion de la rencontre. Le suspens bat son plein dans ce match.

45'. 1 minute de temps additionnel. 

44'. Premier carton du match contre Laudehr, pour un vilain tacle par derrière alors que la joueuse de Francfort était en retard. 

40'. LE PSG EGALISE !!!!! Un corner tiré à la rémoise par les Parisiennes, avec le centre de Dali de la gauche vers la droite pour le coup de tête surpuissant, à bout portant, de Marie-Laure Delie, qui saute plus haut que la joueuse de Francfort. Une bien belle action et une réaction presque immédiate du PSG.

40'. Superbe frappe pour le PSG signée Dali, et tout aussi belle parade de Schumann pour Francfort. Longue séquence parisienne à l'entrée de la surface qui se termine sur cette frappe puissante, à l'entrée gauche de la surface. Corner à suivre.

35'. Légère réaction parisienne, avec l'enchainement de Delie loin du but. L'attaquante se retourne et déclenche un tir lointain qui rebondit juste devant la gardienne francfortoise, mais Schumann saisit le ballon. 

32'. BUT POUR FRANCFORT !!!!! Ouverture du score méritée pour les Allemandes. Tout part d'un centre-tir détourné par une Parisienne, et Celia Sasic saute plus haut pour reprendre le ballon d'une tête croisée qui ne laisse aucune chance à la gardienne du PSG.

29'. Enfin le premier corner du match pour les Parisiennes. Cela se termine par une volée sans danger de Dali, et la gardienne de Francfort Schumann peut s'emparer du ballon.

26'. La gardienne du PSG, Kiedrzynek, s'impose sur un centre de la droite vers la gauche de Sasic, mais reste au sol pour se faire soigner après un choc avec une autre joueuse de Francfort.

23'. Nouvelle alerte devant le but parisien, avec cette fois-ci un ballon aérien repris par Sasic mais sa tête passe à côté du but du PSG. 

21'. Les Parisiennes répondent présentes dans le défi physique mais on attend de les voir tenter leur chance. Toujours aucun tir dans ce match pour le PSG. 

17'. Frappe sans danger de Marozsan pour Francfort, le tir à l'entrée de la surface était trop écrasé et manquait de puissance. 

15'. Pour le moment, la défense parisienne résiste bien mais il y a trop d'espaces entre les lignes pour permettre une remontée rapide du ballon et ainsi offrir une situation au PSG.

10'. Les Allemandes se montrent bien plus entreprenantes dans ces premières minutes, alors que les Françaises éprouvent des difficultés, d'une part à conserver le ballon, et d'autre part à se projeter vers l'avant.

8'. Coup franc lointain pour Francfort, signé Marozsan des 25m plein axe, avec un tir flottant et puissant qui pousse Kiedrzynek à la parade.

7'. Les deux équipes ne prennent pas beaucoup de risques dans ces premières minutes, mais on sent une légère domination des Francfortoises, qui obtiennent un deuxième corner, encore une fois sans danger.

2'. Première alerte au bénéfice des Allemandes, Sasic met la pression sur la défense française et obtient un corner qui ne donne rien. 

1'. On signalera que l'équipe de Francfort est la meilleure attaque de la compétition. 

1'. C'est parti dans cette finale, le coup d'envoi est donné par les Parisiennes. On le rappelle, le PSG vise son premier sacre européen, après avoir terminé à la 2ème place du championnat de France de D1 derrière les nonuples tenantes du titre, les filles de l'OL.

17:57. Les 22 actrices pénètrent sur la pelouse du stade de Berlin, dans une bien belle ambiance. L'hymne de la Ligue des Champions féminine retentit. 

17:50. Une bonne surprise pour cette finale, la rencontre se disputera à guichets fermés dans la capitale d'un pays où le football féminin est très populaire. À noter la présence de 1 200 à 1 500 supporters parisiens, malgré des tensions lors de la demi-finale avec des Ultras.

Du beau monde attendu. On signalera que le président du Paris Saint-Germain, Nasser Al-Khelaïfi mais aussi la chancelière allemande, Angela Merkel, sont attendus au stade. 

Les compositions officielles :

Francfort : Schumann - Laudehr, Hendrich, Bartusiak, Priessen - Boquete, Garefrekes, Kuznik, Marozsan - Sasic, Crnogorcevic. Remplaçantes : Preuss, Störzel, Schmidt, Ando, Huth, Fishlock, Islacker.

Paris : Kiedrzynek - Boulleau, Krahn, Delannoy, Houara - Cruz, Kaci - Dali, Asllani, Alushi - Delie. Remplaçantes : Berger, Henning, Georges, Gama, Bresonik, Katoto, Sarr.

Parcours des deux équipes dans la compétition.

Pour arriver jusqu'à Berlin, les Allemandes ont éliminé les Kazakhs du BIIK Kazygurt (2-2 ; 0-4) en seizième de finale, les Italiennes de Torres CF (5-0 ; 4-0) en huitième de finale, les Anglaises de Bristol Academy WFC (5-0 ; 7-0) en quart de finale et les Danoises de Brøndby IF (7-0 ; 6-0) en demi-finale. Les Françaises ont battu les Néerlandaises du FC Twente (1-2 ; 0-1) en seizième de finale, l'Olympique Lyonnais (1-1 ; 1-0) en huitième de finale, les Ecossaises de Glasgow City LFC (0-2 ; 0-5) en quart de finale et les Allemandes du VFL Wolfsburg (0-2 ; 2-1) en demi-finale.

12:00. LE PREMIER SACRE EUROPÉEN POUR LE PARIS SAINT-GERMAIN ? À partir de 18 heures au Friedrich-Ludwig-Jahn Sportpark de Berlin, les féminines du PSG tenteront de décrocher leur première Ligue des Champions, et la première de l'histoire du club toutes sections confondues. Cela viendrait concrétiser un parcours exceptionnel depuis la professionnalisation du club, et dans cette édition. Puisqu'en faisant tomber Lyon et Wolfsburg, ce sont les vainqueurs des quatre dernières éditions qui ont été écartés (Lyon en 2011 et 2012, Wolfsburg en 2013 et 2014) ! Mais attention à l'expérience de leur adversaire, qui a déjà remporté l'épreuve à trois reprises (2002, 2006 et 2008) et qui fut deux fois finalistes (2004 et 2012). Ce serait tout de même un symbole, que les filles apportent ce premier sacre au PSG alors que les hommes bataillent depuis l'arrivée des Qataris. #Direct Live #Champions League